Bref retour sur la répression de la manifestation lycéenne du 5 avril

La manif lycéenne du 5 avril à Paris a été sévèrement réprimée par la police, entrainant de nombreux-se-s blessé-e-s. Bref retour d’une médic’ team improvisée.

Avec quelques potes la veille de la manif’ on s’était dit que ça pourrait être pas mal de venir avec un peu de matos de premiers soins, étant donné que le 31 mars il y avait déjà eu des personnes sévèrement blessées par les flics. Et bien autant vous dire que le matos a servi : dès les premières minutes les flics chargent, gazent et matraquent, on distribue du sérum en masse et on ramasse les premier-e-s blessé-e-s. La manif’, partie de Nation, arrive tout de même à atteindre le métro Reuilly-Diderot mais à ce moment là nouvelles charges puis nasse, ça saigne. Des plaies larges et profondes, des bosses et des hématomes, la plupart du temps sur la tête. Plusieurs personnes ont besoin de soins plus conséquents que nos petites compresses (points de sutures, radios...) et sont accompagnées aux urgences de l’hôpital St-Antoine qui se trouve à côté, certaines coincées dans la nasse parviennent à négocier leur sortie avec les flics. Pour les autres ça sera direction le comico : 130 interpellations dont 4 GAV.

ACAB

Localisation : 12e arrondissement

À lire également...