Bagnolet/Montreuil : les expulsions de deux occupations des Baras se précisent

Le squat du 124 avenue Galliéni à Bagnolet (93) occupé par le collectif des Baras et des mal-logé.e.s risque une expulsion de plus en plus imminente. Lundi 12 mai, les habitant.e.s ont fait l’objet d’une enquête sociale, dernière étape avant une expulsion de force. Craignant également une expulsion du 10 président Wilson, le collectif des Baras appelle à un rassemblement mercredi 14 mai à 9h devant la mairie de Montreuil.

Un diagnostic social est tombé sur le 124 avenue Galliéni, Bagnolet Montreuil, le lendemain de la fête, le premier jour d’école de Cyprien en Cm2, un jour où aucun-e habitant-e du squat ouvert en novembre n’a tété prévenu-e...
Évidemment les travailleurs sociaux ne savent rien... un ordre de mission, du fric ... pour l’organisme responsable d’un diagnostic fait n’importe nawak... c’est le préfet qui nomme et rien d’autre n’est possible..
Nous protestons de cette mesure faite à l’emporte pièce... qui prétendra que les gens ont été écoutés, pris en compte, conseillés... c’est faux, aujourd’hui simplement dans les battements de cœur melés nous entendons la peur de la rue qui menace à nouveau d’être l’écueil, l’accueil... pour plus de 200 personnes, familles Rroms, familles Maliennes, Maliens et autres habitant-e-s du lieu

NON aux expulsions à Montreuil et ailleurs (page facebook)

Rassemblement devant la mairie de Montreuil mercredi 14 mai à 9h

Suite au diagnostic social bâclé de ce jour, notre expulsion du squat 124 avenue Galliéni à Bagnolet pourrait se faire cette semaine et celle du squat du 10 président Wilson à Montreuil dans la foulée.

Avant de nous retrouver encore à la rue, nous la prenons et nous nous
rassemblons devant la mairie de Montreuil.

Merci à tous les soutiens qui pourraient nous y rejoindre.

le collectif des baras

Mots-clefs : expulsions
Localisation : Montreuil

À lire également...