Appropriations collectives

Le collectif Avoir Lieu organise un événement, le 28 mars prochain, jour des 150 ans de la Proclamation de la Commune de Paris, sur la Place de l’Hôtel de Ville de Paris. Nous vous proposons une journée qui fasse vivre dans l’actualité les héritages de cette période historique.
Au programme : Ateliers et débats sur la réappropriation collective des savoirs, des pratiques, des espaces de vie, du travail et du quotidien…

Le collectif Avoir lieu

Nous sommes un collectif en formation qui se construit autour de la volonté de nous approprier collectivement notre vie quotidienne, nos lieux de vie, d’activités, les décisions qui régissent nos existences etc. Nous nous donnons pour horizon l’acquisition d’un ou plusieurs lieux pour y mener des projets collectifs qui porteraient sur des pans larges de la vie quotidienne (travail, formation, culture, vie sociale, politique...).

À court terme, nous souhaitons organiser des événements ponctuels dans l’espace public autour de la mise en pratique de ces modes d’appropriation collective de la vie sociale. Nous souhaitons ainsi porter les idées, pratiques et expériences de l’autogestion, notamment en nous réappropriant l’héritage de la Commune de Paris (1871), pour tenter d’actualiser certaines de ses réalisations et explorer ses potentialités, dans le contexte actuel. Cet événement révolutionnaire nous évoque en effet, entre autres, la mise en pratique de l’autogestion, par la « base », à l’échelle d’une ville entière et dans l’ensemble des sphères de la vie sociale.

Les événements « Appropriations collectives  »

Afin de construire en pratique une vision commune de ce que l’appropriation collective de notre quotidien peut vouloir dire, nous organisons un premier événement le dimanche 28 mars, de 13h à 18h, jour des 150 ans de la Proclamation de la Commune de Paris, sur la place de la Hôtel de Ville de Paris.

Cet événement s’appuiera sur des ateliers, en coopération avec d’autres collectifs. Les ateliers seront rattachés à un fil conducteur : une articulation entre « ce que la Commune a fait » et « ce que nous pouvons faire aujourd’hui ». L’idée est de créer de l’interaction avec les passant.es et les participant.es : partages de savoir-faire, ateliers pratiques, jeu, éducation populaire, discussions interactives, etc. ; et qu’il y ait une certaine ouverture en termes de déroulement, mais aussi de débouchés. Chacun pourra laisser ses coordonnées et s’inscrire dans la dynamique de construction du collectif, dans l’organisation d’ateliers lors d’événements ultérieurs, dans les activités des collectifs présents ou des initiatives qui pourraient être lancées à cette occasion !

Plusieurs ateliers sont prévus :

  • ateliers mur d’expression libre, bibliothèque libre, atelier-exposition sur les femmes pendant la Commune
  • controverse/débat (éducation populaire) sur le thème : « Gérer sa ville… Pour ou contre ? »
  • théâtre interactionniste (improvisation de rôles avec les participant.es et appropriation scénique de l’espace public) sur le thème de la Commune
  • ateliers avec des collectifs mobilisés sur le logement (squat et appropriation de lieux) et avec des militant.es de la ZAD de Gonesse
  • atelier de l’association Autogestion sur l’autogestion dans les entreprises
Mots-clefs : Commune de Paris
Localisation : 4e arrondissement

À lire également...