Appel à venir soutenir Diakité, Gilet noir emprisonné

Le 27 novembre à 9h30, notre camarade et ami Diakité, membre du collectif La Chapelle debout ! et militant des Gilets noirs en lutte, a été arrêté par 8 policiers à l’entrée du métro Grands Boulevards.
Soyons nombreux·ses pour exiger sa libération immédiate.

Le 27 novembre à 9h30, notre camarade et ami Diakité, membre du collectif La Chapelle debout ! et militant des Gilets noirs en lutte, a été arrêté par 8 policiers à l’entrée du métro Grands Boulevards.

Il a été chassé et arrêté parce que noir, immigré, militant et sans-papier. Il est arrêté parce qu’il lutte pour la dignité.

Il est aujourd’hui enfermé à la prison pour étranger·ère·s de Vincennes. Là où Mohammed, lui aussi enfermé au centre de rétention, parce qu’étranger, a été tué le 8 novembre.

La police et l’État font tout pour faire peur aux Gilets noirs, mais la peur a changé de camp.

On s‘organise et ne s’arrêtera pas tant que notre camarade ne sera pas libre.

« S’il y a un Gilet noir, un immigré qui souffre, c’est tous les Gilets noirs qui souffrent. Partout où un Gilet noir souffre, c’est tous les Gilets noirs qui seront là. »

Partout où la machine raciste de l’État et de ses complices s’active, on ripostera.

Nous appelons tou·te·s les militant·e·s, journalistes à relayer ce communiqué, écrire des appels à soutien et à venir soutenir Diakité

VENDREDI 29 NOVEMBRE à 14h au TGI de Paris, porte de Clichy.

Soyons nombreux·ses pour exiger sa libération immédiate.

LIBERTÉ POUR DIAKITE !
LIBERTÉ POUR TOU·TE·S LES AUTRES

TRUISONS LES CENTRES DETENTION

NI RUE NI PRISON
PAPIERS ET LIBERTÉ POUR TOU·TE·S

Localisation : 17e arrondissement

À lire également...