Appel à manifester pour la ville kurde d’Efrîn attaquée par l’armée turque

Offensive imminente de l’armée turque contre la ville kurde d’Efrîn en Syrie.
Ne laissons pas la Turquie semer le chaos au nord de la Syrie !
Samedi 20 janvier, Gare de l’Est, 14h30

Appel à manifester samedi 20 janvier, Gare de l’Est, 14h30

L’armée turque et les groupes djihadistes alliés de la Turquie ont commencé à attaquer la ville kurde d’Efrîn et s’apprêtent à une offensive générale qui va encore semer le chaos au nord de la Syrie.

Les Kurdes et les autres peuples de la région ont payé un lourd tribut dans le combat contre Daesh. Ils ne demandent maintenant qu’à vivre en paix. Le système confédéral qu’ils ont choisi de mettre en place ne peut que contribuer au développement de la démocratie et l’instauration d’une paix durable au Moyen-Orient.

A l’inverse, la Turquie s’enlise dans la dictature et le fascisme. La répression massive exercée à l’intérieur, contre les Kurdes et l’opposition en est un signe indéniable. Parallèlement, elle mène une guerre antikurde à l’extérieur, tentant à tout prix de réduire à néant le projet démocratique mis en œuvre au Rojava et, plus généralement, dans le nord de la Syrie.

Depuis plusieurs mois, l’armée turque prépare une offensive contre la ville d’Efrîn. Elle occupe déjà, en toute illégalité, un pan de territoire au nord-ouest de la Syrie, le long de sa frontière, où elle a renforcé le déploiement de ses forces et de son artillerie au cours des derniers jours. Par ailleurs, elle dispose de bases à Idlib où sont stationnés également des groupes djihadistes alliés. Samedi dernier, Erdogan a donné l’ordre d’attaquer Efrîn suite à quoi la région a été visée par plusieurs tirs de mortiers.

La région d’Efrîn est jusqu’à présent l’une des zones les plus sûres de Syrie, ce qui explique qu’elle abrite autant de réfugiés internes que le nombre de ses habitants. Une offensive de la Turquie sèmerait le chaos dans cette région et provoquerait un nouvel afflux de réfugiés aux portes de l’Europe.

Répliquant aux déclarations de guerre d’Erdogan, Les forces kurdes du Rojava ont signifié qu’elles étaient prêtes à se défendre et à débarrasser le nord la Syrie du « fléau turc ».

La Turquie n’a rien à faire en Syrie. Son intervention constitue une ingérence inadmissible contre laquelle nous appelons la communauté internationale à prendre des mesures d’urgence.

Nous appelons à une mobilisation forte ce samedi, devant la Gare de l’Est, pour soutenir Efrîn et dire STOP à la frénésie dictatoriale et expansionniste d’Erdogan !

Publiez !

Comment publier sur Paris-luttes.info ?

Paris-luttes.info est ouvert à la publication. La proposition d'article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail paris-luttes-infos chez riseup.net

}