AG Femmes contre la réforme des retraites ✊

Alors que le mouvement contre la réforme des retraites voulue par le gouvernement Macron ne cesse de s’amplifier - à ce jour, c’est la plus longue grève depuis 1968 - et trouve sa place aux côtés de celui des Gilets Jaunes en lutte depuis plus d’un an contre la précarisation de la vie, nous, femmes, peinons encore à faire entendre notre voix.

Pourtant, nous serons parmi les plus impactées par cette réforme, qui ne fera que nous précariser encore plus.

Le gouvernement prétend que nous serons les « grandes gagnantes » de la réforme des retraites : qu’en est-il vraiment ?

En fait, les inégalités subies au cours de nos vies professionnelles seront encore plus directement traduites en inégalités sur les pensions à l’âge de la retraite. Pour Delevoye, « si vous avez une belle carrière, vous avez une belle retraite, si vous avez une moins belle carrière, vous avez une moins belle retraite » ; or les femmes sont surreprésentées parmi les personnes précaires : nos carrières sont plus courtes et plus morcelées, nos salaires plus bas... Nous serons donc particulièrement pénalisées par cette réforme.

Nous,
femmes Gilets Jaunes, grévistes, féministes, appelons donc à une assemblée générale non-mixte à destination de toutes les femmes pour discuter de la façon dont la réforme des retraites toucherait nos vies et pour nous organiser plus généralement dans la lutte.

Pourquoi une AG non-mixte ?

Les assemblées générales non-mixte permettent aux femmes de s’exprimer librement, sans devoir policer leur ton ou atténuer leurs expériences. L’espace public est un espace masculin, où les hommes ont le pouvoir. Trop souvent, les hommes en gardent le contrôle : ce sont eux qui parlent le plus, et qui sont le plus entendus.
Une AG non-mixte, c’est aussi ce qui nous permettra d’évoquer des problématiques internes au mouvement social qui touchent en premier lieu les femmes dans le mouvement, la prise de parole en AG, l’élaboration de revendications communes.
Il est donc nécessaire de nous construire un espace autonome où nous exprimer et nous organiser librement.

On sera au premier rang des personnes touchées : soyons au premier rang de la lutte contre TOUTES les inégalités !

Quand ? mercredi 8 janvier à 18h
 ? CICP -21ter rue Voltaire ( dans le 11e)

Mercredi 8 janvier à 18h à la CICP, au 21ter rue Voltaire (Paris 11e).

Localisation : 11e arrondissement

À lire également...