Paris : de l’amiante dans les égouts aussi. Grève des salariés d’Eau de Paris.

Selon le parisien, des travailleurs d’Eau de Paris ont manifesté jeudi 20 mars devant l’hôtel de ville :

Des employés de Eau de Paris, entreprise municipale, ont manifesté à l’horizontale pour leur 4e jour, avec leurs banderoles de l’Intersyndicale CGT et CFDT « Amiante, la mairie savait ! ».
A quatre jours du scrutin, ils entendent interpeller les élus sur la dangerosité de ce produit cancérigène, qui serait « présent dans le revêtement des conduites d’eau des égoûts et des galeries souterraines ».

Rappelons que le travail dans les égouts est en lui-même déjà éminemment toxique et dangereux du fait des émanations de tout ce qui s’y déverse, les égoutiers étant la profession à l’espérance de vie la plus réduite : voir sur rue89 ou santé et travail ou encore bastamag (les chiffres diffèrent, mais personne n’ose contester le fond du problème).

Les salariés d’eau de Paris sont partis en grève illimitée depuis le 18 mars, avec 80% de grévistes au 3e jour (pour 1000 salariés). Ils demandent réparation pour l’exposition prolongée à l’amiante et à d’autres produits toxiques, et des mesures concernant la sécurité.
Voir le communiqué de la CGT Eau de Paris.

Mots-clefs : maladies du travail | eau
Localisation : 4e arrondissement

À lire également...