91 - Essonne

Infos locales > Répression - prisons

Mort en garde à vue au commissariat d’Arpajon (Essonne) : procureur et experts au service de la version policière

Lucas M. est tombé dans le coma lors de sa garde-à-vue, il aurait tenté de se suicider par pendaison avec ses chaussettes, ou avec un lacet. On doit questionner dans cette affaire l’affirmation par le Procureur comme d’un fait établi par les experts médicaux, qu’il s’agit d’une pendaison, donc d’un suicide... d’une personne qui n’était nullement suicidaire. Il est vrai que dans ce cas la responsabilité des policiers est très réduite !

Brèves > Répression - prisons

Arpajon (91) : probable « suicidage » d’un motard dans un commissariat

Encore une mort trouble dans un commissariat à Arpajon (Essonne) cette fois. Un motard conduit au poste pour « excès de vitesse » n’en est jamais ressorti. Il se serait suicidé alors qu’il était seul dans une cellule. Problème pour les flics, ça ne colle pas selon plusieurs versions :
« Il y a de nombreuses incohérences dans ce dossier », pointe Me Tamalet, l’avocat de la famille. Le médecin du Samu a ainsi évoqué dans son rapport « un étranglement avec un lacet » et non avec des chaussettes. « Lors de la (...)

Brèves > Salariat - précariat

Évry : création du Front Social 91

Assemblée générale pour un Front Social dans l’Essonne le 29 mai
Construire le FRONT SOCIAL, via la convergence de nos luttes, et des syndicats, étudiant.es, chômeu.r.ses, lycéen.nes, travailleu.r.ses, associations dans le 91. Contre les attaques libérales de Macron and co, pour le contrôle de nos luttes !
Lundi 29 mai à 18h
Au local du SUD Poste (Evry Village)
Place du général de Gaulle
Plus d’infos sur le Front Social : .balise-article-modele article padding-top : 5px ; padding-right : 5px ; (...)

Infos locales > Migrations - sans-papiers

Les files d’attente interminables devant la préfecture d’Évry

Lundi 20 mars 2017, Boulevard de France, Évry. Il est 6h15, une petite centaine de noirs et d’arabes sont en file indienne dans la rue. Quelques militants distribuent du café et des croissants. De l’autre côté du grillage se tient la préfecture de l’Essonne. Les lumières sont éteintes, sauf dans un petit bureau. On se demande qui y est à cette heure. Mais c’est fermé. Alors c’est aux personnes qui attendent devant la préfecture qu’on demande qui elles sont et ce qu’elles font là.

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 |

Publiez !

Comment publier sur Paris-luttes.info ?

Paris-luttes.info est ouvert à la publication. La proposition d'article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail paris-luttes-infos chez riseup.net

-