19 juin 2014 : manif inter-pro pour les structures, manif de convergence pour les différents-tes grévistes, précaires, intérimaires en lutte

Ce sont des milliers de personnes qui prendront le départ à Montparnasse mais qui seront interdites de séjour à l’Assemblée nationale où siègent des individus-es qui, toutes étiquettes confondues, ne représentent qu’à peine 45% des personnes en âge de voter. Ils ont voté et puis après comme dit le poète...

Interdits-tes aux Invalides, les structures abandonneront les bases à leur sort. Drapeaux et calicots seront rapidement rangés pour des lendemains qui ne chantent que des airs d’enterrement. Les gros bataillons des permanents iront évoquer cette journée devant un mojito…

De rue barrée en rue barrée, par les grilles anti-émeutes des CRS, c’est en empruntant les rues laissées accessibles par les bleus, qui feront usage de gaz à la hauteur du Medef mais dans l’avenue Rapp, parallèle à l’avenue Bosquet, les convergentistes se retrouveront sous la Tour Eiffel dans l’impossibilité de poursuivre.

Ils, elles improviseront une AG en plein air comme au temps de l’Autonomie selon un ancien.

Certes, ils nous ont empêchés d’aller là où nous voulions mais le nombre de photos prises par les touristes, témoigneront de cette manif du Nord au Sud et de l’Est à l’Ouest. Personne ne peut dire si ils-elles comprenaient ce qu’il se passait, mais beaucoup arboraient des autocollants appelant à la poursuite de la grève.

Belle victoire pour ce peuple d’anonymes que Hollande et son petit Kapo-ral rejettent, tout comme l’ensemble des médias à la botte.

Bloquer la sortie du torchon anti-cheminots « Le Pharisien », en voilà une idée… Quoique bloquer le quotidien de connivence de l’avenue Blanqui, ce serait pas mal sauf que l’imprimerie est à Ivry…

Aujourd’hui dans la rue, demain on continue, on bloque.

19 JUIN 2014 Paris, le carré de tête
19 juin 2014, c’est devant l’hôpital de la Salpétrière que des jeunes cheminots ont viré Chérèque du carré de tête
19 juin 2014 Paris plusieurs salariés-es de la Poste attendent le résultat des commissions disciplinaires et des poursuites judiciaires
19 juin 2014 encore des grilles anti émeutes
19 juin 2014 la combustion des cierges nous étouffent
19 juin 2014 la charge des porte drapeaux de Jolie Môme
19 juin 2014 ce sont les banques qui parlent le mieux de la loi de Christine Dufflot
19 juin 2014 Les 7 samouraï, ou les 7 mercenaires ?
19 juinParis ils ne sont pas contents , ils ont pris des cannettes sur la tronche
19 juin 2014 Paris Gattaz peut fricotter tranquille les Crs sont là devant le siège du Medef
19 juin 2014 Paris ils nous collent aux basques, ils sont plus prudents lorsque ce sont des pompiers professionnels qui manifestent
19 juin 2014 Si on avait pris une clef de 84, on aurait pu s’amuser
19 juin 2014 on s’apercevra que le Chef faillon qui supervise ses troupes , c’est le galonné qui réprimait sur le chantier Bouygues hier
19 juin 2014 La puissance des structures, aux pieds d’argile ?

<doc1973|cent

Quelle offensive anti-fasciste pour répliquer au lynchage du jeune retrouvé agonisant dans un caddy de supermarché ?

Localisation : 7e arrondissement

À lire également...