18e : procès d’un marchand de sommeil

Jeudi 4 avril à partir de 13h30
Procès d’un marchand de sommeil : les habitants du 42 rue Marx Dormoy dans le XVIIIe se sont portés portés partie civile pour « soumission à des conditions d’hébergements incompatibles avec la dignité humaine. » Ils seront entendus lors d’un procès au tribunal correctionnel de Paris (2, 4 bd du palais, 31e chambre ). Il s’agira de prouver un état de dépendance et de vulnérabilité à l’égard de ce propriétaire pour une quarantaine de foyers (dont des mineurs), essentiellement pakistano-asiatiques, africains et quelques français.
Particularités : le nombre de traducteurs nécessaires ; la personnalité du propriétaire ; la rareté (donc l’importance) de ce type de procès.
L’audience est prévue pour durer pour toute l’après-midi et la soirée.
Soutiens bienvenus.

paru sur le site de la Coordination des Intermittents et Précaires (CIP IDF)

Mots-clefs : justice
Localisation : 18e arrondissement

À lire également...