Infos locales

Répression - prisons

Vérité et Justice pour Wissam El Yamni, sept ans de lutte : rassemblement, le samedi 5 Janvier à 13h12

Le jour de l'an 2012, à 3h30, Wissam El Yamni 30 ans est interpellé par la police au motif de « jet de pierres ». Un impressionnant dispositif est alors mis en place, il reçoit des coups avant d’être embarqué et conduit au commissariat de police. Wissam décèdera 9 jours plus tard, le 9 janvier 2012. Depuis, le comité Justice et Vérité pour Wissam a réfuté point par point toutes les versions des "experts" de la police, mais rien n'y fait, la vérité médicale n'est toujours pas reconnue, les témoins toujours pas entendus... Dans le cadre des 7 ans de la mort de Wissam, le comité organise un rassemblement le Samedi 5 Janvier 2019 à 13h12 à Châtelet, près de la fontaine des innocents

Répression - prisons

Une américaine placée en centre de rétention après la journée du 8 décembre

Une américaine, arrêtée samedi 8 décembre à Paris, a été placée en centre de rétention administratif (CRA) au Mesnil-Amelot pendant une semaine. Alors qu’elle était autorisée à séjourner régulièrement sur le territoire français, M a fait l’objet d’une obligation de quitter le territoire français (OQTF) accompagnée d’une interdiction de retour sur le territoire français (IRTF) d’une durée de trois ans, ainsi que d’un placement en rétention. Cette décision a finalement été annulée lundi 17 décembre par le tribunal administratif de Melun.

Répression - prisons

Communiqué intersyndical SUD & CNT de soutien aux lycéen.ne.s de Bergson (19e arrondissement) !

Depuis plusieurs semaines des lycéen.ne.s se mobilisent contre Parcoursup, la réforme du lycée, la réforme du lycée professionnel ou encore le projet de service national universel [...] Conformément à la tradition de répression qui y règne depuis quelques années, le lycée Bergson est quant à lui un des lycées les plus réprimés intra-muros.

Répression - prisons

Communiqué de prisonniers du centre de rétention de Vincennes !

Ce vendredi 14 décembre des prisonniers du centre de rétention de Vincennes ont décidé de faire sortir leurs paroles de l'intérieur et leurs revendications. Dans les prisons pour étrangèr.e.s il y a toujours eu des révoltes individuelles ou collectives, des grève de la faim, des résistances contre les déportations, des actes et des pensées de solidarités.. Au quotidien ces luttes restent invisibles, et quand ils et elles essayent de se révolter en face d'eux y a que les keufs et l'état... Soutenons les ! Montrons leurs notre solidarité !

Répression - prisons

« A ce rythme-là, vous allez pouvoir mettre toute la France en comparution immédiate » - Récit de deux après-midi au TGI de Paris

Lors de l’acte IV du mouvement des Gilets Jaunes, l’État a déployé une répression policière et judiciaire d’une ampleur rarement atteinte auparavant. Sur la seule ville de Paris ce sont 974 personnes qui ont été placé en garde-à-vue (parmi elles 820 majeurs et 154 mineurs). Concernant les majeurs, 641 ont eu un rappel à la loi ou un classement sans suite (soit 78%), 81 personnes sont passées en comparution immédiate. Ce compte-rendu permet de faire un état des lieux (non-exhaustif) de la répression judiciaire du mouvement social en cours. Il s’agit du récit de deux après-midi passées aux audiences de comparutions immédiates concernant la mobilisation du 8 décembre.

Répression - prisons

Appel à créer des groupes de défense collective

Le groupe « Défense Collective » (Defcol) a récemment reçu un message demandant s’il pouvait être contacté pour la défense des personnes arrêtées durant le mouvement en cours, dit des « Gilets Jaunes ». Nous voulons donc rappeler que le groupe, constitué en mars 2016 par des personnes impliquées dans mouvement contre la « Loi Travail » (aka Loi El Khomri) s’est limité à ce mouvement et que son numéro de téléphone n’est plus actif. Certains d’entre nous souhaitons profiter de cette annonce factuelle pour rappeler les principes sur lesquels ce groupe d’auto-défense collective reposait et l’importance stratégique de le faire encore aujourd’hui, c’est-à-dire de créer de nouveaux groupes de défense collective.

| 1 | ... | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | ... | 56 |

Suivre tous les articles "Infos locales"