Brèves

Répression - prisons

La police tue deux personnes à Paris le soir du second tour

Dans la nuit de dimanche à lundi, les flics ont ouvert le feu sur une voiture sur le Pont Neuf à Paris. Bilan : le conducteur et le passager avant sont morts par balle, le troisième passager est blessé au bras. Partout dans la presse la version policière circule, et prétexte un refus d’obtempérer pour arroger le droit de tuer à la police. Mais la conclusion est la même : La police tue, la police assassine On apprend ce mardi que le policier qui a ouvert le feu est en garde-à-vue à l’IGPN, notamment (...)

Répression - prisons

Poisson d’Avril contre Eiffage et toutes les prisons !

Ce 1er avril un banc de poissons s’est attaqué à un camion benne d’Eiffage à Montreuil. Un poisson marteau a défoncé le pare-brise, un poisson scie s’en est prit aux pneus et une pieuvre a laissé un message clair : Eiffage, constructeur de tôle, A bas les prisons, Crève la taule. Eiffage se fait de la thune en construisant des prisons et des centre de rétention (CRA). Ce geste se veut une riposte solidaire avec celles et ceux qui luttent contre ce monde et ceux et celles sur qui la répression s’abat (...)

Répression - prisons

Mort de Jimony Rousseau, roué de coups par les mâtons à la prison de Meaux

Lundi 25 janvier 2021, Jimony Rousseau a été passé à tabac par des surveillants de la prison de Meaux Chauconin. Il a été transféré à l’hôpital dans un état critique, et maintenu pendant une semaine dans un coma artificiel. Selon ses proches, il a été frappé par plusieurs surveillants jusqu’à ce qu’il soit inconscient, après avoir refusé de rentrer dans sa cellule dans laquelle on lui avait mis un co-détenu avec lequel il ne voulait pas partager sa cellule. Après une semaine d’hospitalisation, Jimony Rousseau (...)

Répression - prisons

Maton, étouffe-toi avec ta copie !

Qu’est-ce qui peut bien pousser une personne à en enfermer une autre, à lui prendre de force sa liberté et son initiative personnelle, son identité, ses responsabilités et ses amours ? L’appât du gain, aussi dérisoire soit-il ? Une obéissance aveugle et infinie dans une autorité toute puissante qui lui dirait « fais cela pour moi » ? L’illusion sadique déguisée de bienveillance que « je le ferai mieux que d’autres » ? Une douteuse ambition de tortionnaire ? La pression mise par les conseillèr.es Pôle Emploi ? (...)

Répression - prisons

Attaque incendiaire contre une prison à Amiens

Dans la nuit du 31 mars, à la Maison d’arrêt d’Amiens, trois voitures du service pénitentiaire d’insertion et de probation (SPIP) ont été incendiées. Deux fourgons cellulaires, qui servent au transfert des détenus, ont également subit un coup de chaud et ont été entièrement cramés. Le bâtiment de la Maison d’arrêt a été pris pour cible, une fenêtre est cassée et un feu allumée. Malheureusement, celui-ci ne s’est pas propagé. Des inscriptions ont été retrouvées devant les véhicules : « Crève la justice, crève la (...)

Répression - prisons

Des lycéens de Maurice Ravel outrageusement réprimés

Les 3 lycéens mineurs de Ravel déférés au TGI sont sortis avec : Remboursement d’une poubelle et reconvocation pour voir si ça a été fait le 17 mars ! GAV et TGI sur deux jours pour ce résultat !!! Ça serait bien que le ridicule tue en masse Subordination avérée de la justice à la police !! Le délégué du procureur a requalifié le motif de l’inculpation. N’ayant pas les moyens de prouver qu’ils ont mis le feu à une poubelle, il demande qu’ils réparent celle-ci d’ici une convocation au 17 mars et requalifie le (...)

Répression - prisons

Contrôles militaires à Paris

Les gendarmes armes à la main patrouillent et contrôlent aux portes de Paname. Vu en décembre : un peloton de gendarmerie stationné à proximité du tramway T3b au niveau de porte de La Chapelle et de l’arrêt Colette Besson, boulevard Ney, principalement devant le C.F.A. Ambroise Croizat. Armes à la main, ils patrouillent dans le tramway et contrôlent les personnes qui font la manche ou qui ont l’air d’avoir la rue comme domicile. Pourquoi ? Pourquoi là ? Est-ce qu’ils pioncent au C.F.A. et contrôlent (...)

Répression - prisons

Une histoire de la violence policière en France

Le documentariste Ross Domoney, qui a filmé de nombreux mouvements sociaux dans le monde, a réalisé ce court documentaire, publié sur le site du quotidien britannique The Guardian, A Story of Police Violence in France, sur trois vies bouleversées voire détruites par les violences policières au mois de décembre 2018 : Zineb Redouane, victime d’un tir de grenade lacrymogène le 1er décembre à Marseille, et qui décedera le lendemain. Antoine Boudinet, qui a perdu sa main en tentant de repousser une grenade, (...)

Répression - prisons

1e mai Paris : les voltigeurs poursuivent un homme dans son immeuble pour le tabasser

L’affaire de l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière n’en finit plus ! Le 1er mai 2019, à Paris, des manifestant·e·s se sont réfugié·e·s dans l’enceinte de l’hôpital du 13e arrondissement afin d’échapper aux gaz lacrymogènes et aux violentes chargent policières qui ont eu lieu sur le boulevard de l’Hôpital. Le ministre Castaner a alors menti et parlé « d’attaque de l’hôpital » avant de se rétracter devant le flot de témoignages qui contredisent cette version des faits. Les manifestant·e·s n’ont pas attaqué l’hôpital du (...)

Répression - prisons

Un pavé dans la mare, c’est la politique du gouvernement

Dans cet article du Parisien on apprend que pour justifier le jet filmé d’un pavé par un policier sur un manifestant ce 1er mai, la police explique que celui-ci n’avait certainement plus de munitions à se mettre sous la main : « On va chercher à comprendre le contexte. La priorité pour les forces de l’ordre est d’utiliser les moyens de défense dont ils sont dotés. Si ce policier a jeté un pavé, c’est peut-être car il n’avait plus de grenades sur lui », a indiqué le Service d’information et de communication (...)

Répression - prisons

Acte XX des Gilets jaunes : le compte est bon

Pour l’acte XX des Gilets jaunes, les comptages pataugent dans la semoule... Les chiffres officiels nationaux sont : 33 700 personnes ; le Nombre jaune en est à 102 713. À Paris, il y aurait eu 4 000 manifestant·e·s. Chiffre sous-estimé, surestimé, qu’importe ! Mais qu’en est-il des contrôles préventifs, qu’on a vu se multiplier depuis le mois de février ? Selon Le Monde : Les « gilets jaunes » étaient 33 700 à manifester en France, dont 4 000 à Paris, pour leur vingtième samedi consécutif de (...)

Répression - prisons

Le Conseil de l’Europe demande à la France de suspendre l’usage du LBD40

Il y a une semaine le ministre de l’intérieur, M. Castaner de passage sur C8 expliquait à des enfants où la police pouvait tirer sur des manifestants au LBD40. Scène pathétique et indécente probablement soufflée par un communiquant à la ramasse mais qui en dit long sur l’esprit du ministre et de ce gouvernement en matière de répression. Ça fait froid dans le dos. Alors que le « défenseur des droits » Jacques Toubon réclamait sans être entendu la suspension de l’usage du LBD40 contre les manifestant.e.s, (...)

Répression - prisons

Perquisitions et garde à vue de lycéens pour des tags à Ivry

Le 20 février à 6h du matin, 42 flics ont mené une opérations pour intercepter de dangereux terroristes. Leur but : neutraliser 6 lycéens coupables selon eux d’avoir écrit des tags contre leur proviseure. Le parisien nous narre ce grand fait d’héroïsme : Plus de deux mois après les faits qu’on leur reproche. Six lycéens de Romain-Rolland à Ivry ont été placés en garde à vue ce mercredi matin. Parmi eux, trois mineurs seraient toujours retenus à la brigade des mineurs de Créteil ce mercredi soir. Des trois (...)

Répression - prisons

Il se retrouve en garde-à-vue pour avoir refusé l’entrée de sa boulangerie à un policier armé

Le Point nous apprend qu’un boulanger qui avait refusé l’entrée de sa boulangerie à un policier en marge de l’acte XII des Gilets Jaunes a été placé ce mardi en garde-à-vue pour « refus de vente et outrage à personne dépositaire de l’autorité publique. ». Ce dernier demandait simplement au flic de lui assurer qu’il n’était pas armé avant de rentrer, chose que le flic n’a pas supporté. Une vidéo de la scène avait été diffusée, où on entend le boulanger pourtant très calme rester respectueux dans son échange avec (...)

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 14 |

Suivre tous les articles "Brèves"