Analyse et réflexion

Contrôle social

« Je suis irresponsable ! » : lettre aux bon·ne·s citoyen·ne·s si soudainement altruistes

J'ai écrit cet article comme un geste d'autodéfense intellectuelle. Je voulais réagir à l'air ambiant présent sur les plateaux télé, sur les conversations Facebook et même dans les bavardages entre ami.e.s. Une petite musique s'est doucement installée dans ma tête, me convainquant de mon propre héroïsme à rester cloîtré chez moi comme si le virus allait se répandre au moindre pas que je poserais à l'extérieur. Je trouve qu'il y a un fond de doctrine néolibérale qui doucement se répand et qui vient nous persuader de notre responsabilité individuelle dans la crise.

Contrôle social

Quand les responsables nous rendent responsables de la crise sanitaire

L'information va très vite, l'opinion générale change du jour au lendemain, les informations contradictoires se mêlent et s'emmêlent, et c'est nous les responsables, les coupables ? Une politique qui laisse à la traîne toutes celles et tous ceux qui ne réfléchissent pas en même temps, ou n'ont pas accès, à l'ouragan médiatique et politique, permettant du même coup de masquer les responsabilités du gouvernement à grand coup de répression.

Contrôle social

L’abject « Monologue du Virus »

« Le monologue du virus », publié sur lundimatin a déjà beaucoup circulé. Ce texte nous invite à accueillir le coronavirus comme le Messie venant nous sortir de notre servitude volontaire et de notre apathie quotidienne. Mais dans ce monologue abject, il est oublié (ou dénié) que tout le monde n'a pas le luxe de se demander s'il faut concevoir le temps de la pandémie comme des vacances ou bien comme l’occasion de cultiver son jardin et l'art de se saluer.

Contrôle social

Flics black bloc : à qui profite l’intox ?

La mécanique avait déjà été actionnée après l’acte 45. Mais cela va aujourd’hui bien plus loin. De nombreuses personnalités, des médias alternatifs, des soutiens aux Gilets jaunes (GJ) et des GJ eux-mêmes clament depuis dimanche que la police serait responsable de nombreuses dégradations de la place d’Italie et/ou que celle-ci laisserait volontairement faire des manifestants casseurs. Un article de Cerveaux non disponibles.

Contrôle social

Infiltration et répression : le piège d’Hendaye

Organisé dans un Pays basque traditionnellement militant, suite à dix mois de mobilisations des Gilets jaunes, à l’urgence écologique, aux émeutes du G8 de Gènes et du G20 Hambourg, le contre-G7 de Biarritz présentait pourtant un fort potentiel insurrectionnel. Il a finalement eu lieu et force est de constater que malgré la présence de militant·e·s déterminé·e·s nous n’avons pas réussi à être menaçant·e·s et l’on peut légitimement se demander pourquoi.

Contrôle social

Pourquoi s’organiser politiquement sur Facebook n’est pas une bonne idée

Boudé il y a quelques années par les milieux militants, les réseaux sociaux et particulièrement Facebook sont aujourd’hui utilisés sans aucune retenue ni questionnement. Facebook c’est peut-être pratique pour sa fluidité, ses buzz, son côté populaire, bien que cette impression soit largement surestimée. Mais en tant que militant.e.s, activistes ou révolutionnaires il est grand temps de questionner notre usage exclusif ou notre dépendance aux réseaux sociaux. C’est ce que propose cet article.

Contrôle social

Quand lutter contre l’extrême droite est un prétexte pour lutter contre l’extrême gauche

Début juin, la Commission d’enquête parlementaire sur la lutte contre les groupuscules d’extrême droite en France présidée par la députée France insoumise Muriel Ressiguier rendait son rapport d’activité. Si une bonne partie des propositions visent les « crimes de haine », le rapport amalgame droite et gauche dans un gloubi-boulga argumentatif, ouvrant de nouvelles possibilités répressives contre toutes luttes radicales et révolutionnaires.

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 |

Suivre tous les articles "Analyse et réflexion"