Analyse et réflexion

Expression - Contre culture

Questions de soulèvements ou comment réconcilier puissance des images et politique ?

L’article de Souley, Eve et Maha, « Soulèvements - La révolte n’est pas une expo d’art », publié le 19 décembre dans paris-luttes.info au sujet de l’exposition « Soulèvements » du Jeu de Paume (encore visible jusqu’au 15 janvier 2016), me conduit en réaction à proposer aux auteurs un dialogue à distance, un prolongement de réflexion. A y bien réfléchir, c’est aussi une manière de dialectiser une problématique de fond autour de la puissance des images et de leur lien au politique.

Expression - Contre culture

[Soulèvements] La révolte n’est pas une expo d’art

Depuis le 18 octobre, et jusqu'au 15 janvier 2017, avec l'expo « Soulèvements », la bourgeoisie parisienne se donne des frissons au Jeu de Paume, centre d'art institutionnel subventionné par le ministère de la Culture et de la Communication ainsi que par des mécènes privés plutôt fortunés et pas tellement connus pour leurs désirs de renverser le système capitaliste (la banque Neuflize OBC et l'entreprise d'horlogerie de luxe Jaeger-LeCoultre).

Expression - Contre culture

À propos de « l’Histoire en marche »

« Un lieu d’exposition, de confrontation et d’interrogation des multiples approches possibles du réel, un lieu en résonance avec l’histoire en marche ». C'est ainsi que Raymond Depardon présente le BAL, lieu parisien dédié à la photo, qui expose en ce moment Provoke : between protest and performance photography in Japan, 1960-70. Un exemple de récupération artistique et du mépris de l'actualité politique de la part des institutions artistiques, à l'heure d'une possible expulsion de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes. Critique d'une neutralité bien trop partisane.

Expression - Contre culture

Introspection Révolutionnaire et synthèse critique du milieu Autonome : Détournement Illustré - NUMERO 2 de la Brochure Pastiche : NOUS

Conçu par le ministère de l'intérieur allemand, et ce afin de prévenir de la radicalisation une frange de sa jeunesse, cet outil de propagande consacré aux dangers de l'ultra-gauche fût ici détourné ; non pour opposer à cette campagne de communication l'éloge d'une radicalité pleine de suffisance, mais bien pour poursuivre l´élaboration d´une nécessaire réflexion critique - mouvement social oblige -.

Expression - Contre culture

À propos du film « Qui sont donc les casseurs ? »

Un documentaire automédia réalisé par le collectif “Actividéo” est sorti récemment sur Youtube. Il a déjà fait l'objet de multiples projections en région parisienne ou ailleurs, et porte sur la mobilisation contre “la loi travail et son monde” - notamment sur le cortège de tête et sur les supposés “casseurs”. L’objectif semble être de profiter de cet intense et long mouvement pour prendre du recul sur l’acte de “casser”, ainsi que de soulever le sens que l'on donne à l'acte de "manifester". Quelques réflexions personnelles en vrac me sont venues lors de son visionnage.

Expression - Contre culture

[Radio] Histoire critique de l’état d’urgence - avec Marius Loris (historien)

Sortir du capitalisme est une émission hebdomadaire de critique du capitalisme comme totalité (c’est-à-dire de l’économie, de l’État, du patriarcat, du racisme, du colonialisme, des « classes », du complexe techno-industriel, etc.), d’histoire critique du capitalisme et des mouvements révolutionnaires-libertaires, et de réflexion autour d’un dépassement libertaire du capitalisme. L’émission est diffusée sur les ondes de Radio Libertaire (89.4 FM) chaque mardi de 14h30 à 16h.

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |

Suivre tous les articles "Analyse et réflexion"