À lire ailleurs

Salariat - précariat

Avis aux énervé.e.s !

Alors que l’austérité à la française continue son petit chemin avec la loi Travail il semblerait que cette fois l’attaque ne puisse pas passer complètement en douceur. Dure réalité pour cette bourgeoisie de gauche de constater la lutte de classe comme une contradiction inébranlable du capitalisme qu’ils entendent gérer pour en tirer profit. Pour autant le mouvement ne se fera pas tout seul dans son coin et surtout nous nous devons de prendre en compte les échecs précédents afin que cette lutte dépasse nos désirs les plus fous ! Appel du groupe/journal Badkids

Salariat - précariat

Le Uber de la restauration débarque à Toulouse. L’indépendance, c’est l’esclavage

« On travaille en free-lance » ; l’affirmation, orwellienne, sort de la bouche d’un de ces jeunes gens branchés qui arpentent depuis peu les rues des grandes villes. Trench, sacs à dos et casquettes vertes vissés sur la tête, ils et elles vous livrent chez vous et en vélo le plat de votre resto favori. Ils et elles n’ont pas de contrat de travail, sont rémunéréEs à la course, et n’ont qu’un seul client : Take Eat Easy pour les unEs, Deliveroo pour les autres. Récit d’une collaboration libre, heureuse et, surtout, totalement indépendante.

Salariat - précariat

Affaire Tefal : condamnation de l’inspectrice du travail et du salarié « lanceur d’alerte »

A la suite de l’audience du 16 octobre 2015 ayant vu comparaître, à la suite d’une plainte de l’entreprise TEFAL, une inspectrice du travail (Laura PFEIFFER) et un ancien salarié lanceur d’alerte, notamment pour vol et recel de documents, la décision a été rendue : nous apprenons que l’inspectrice du travail a été condamnée, sur les deux chefs d’accusation, à 3500 euros d’amende avec sursis. De plus l’ex-salarié lanceur d’alerte poursuivi pour vol a été condamné à 3500 euros d’amende avec sursis. Ces condamnations sont inscrites au casier judiciaire. L’ensemble des condamnations est bien au delà des réquisitions déjà fortes du procureur.

Salariat - précariat

Solidarité avec les grévistes d’Air France ! Un devoir syndical, une nécessité pour les travailleuses et travailleurs

Analyse du blog tribune syndicaliste libertaire, sur la situation à Air France. Jeudi 22 octobre, 7000 personnes étaient présentent au rassemblement solidaire pour riposter et faire bloc face à la répression patronale. Le plan social d'Air France s'inscrit dans la longue lignée des coups portés aux travailleuses et aux travailleurs par un patronat arrogant, sûr de sa force, et soutenu par l’État.

Salariat - précariat

Un vaste mouvement de grèves traverse la France, mais reste invisible

Les luttes sociales semblent être amorphes en France en comparaison au reste de l’Europe. Pourtant, un mouvement social d’ampleur invisible, y compris aux yeux de la plupart des militants est en œuvre, on peut ainsi compter au moins 750 grèves en France pour les six semaines couvrant le mois de juin et les deux premières semaines de juillet 2015, un niveau quasi-équivalent aux périodes de mouvements sociaux.

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 |

Suivre tous les articles "À lire ailleurs"