À lire ailleurs

Salariat - précariat

Gilets jaunes : Commercy était motivant, structurant, porteur de perspectives

Bilan de la première assemblées des assemblées qui a réuni les représentant.e.s de 75 groupes de gilets jaunes les 26 et 27 janvier à l'initiative de l'assemblée de Commercy (Meuse). Un appel en est sorti qui sera proposé aux différentes assemblées de gilets jaunes. Il pose des bases d'accord, leur refus des discriminations, et un appel à la grève générale reconductible à partir du 5 février.

Expression - Contre culture

Penser stratégiquement la violence

Des révoltes anticoloniales à l'émeute de Watts, de la grève générale au pillage, de Fanon à Debord en passant par Marx et Sorel, la violence s'impose comme une pratique inhérente aux rapports sociaux, dont elle exprime les diverses formes. Dans son article paru le 8 décembre 2018 chez Contretemps, Daniel Bensaïd réalise un travail conceptuel lisible et concis autour de la notion de violence, dont il appelle à penser les formes et la pertinence stratégique.

Discrimination - Racisme

Du brun dans le jaune

Gilets jaunes – Récupérations politiques à l’extrême droite Aux abois, Macron aimerait choisir ses adversaires. Et à tout prendre, ceux avec qui il débattrait d’identité nationale et d’immigration lui conviennent mieux que ceux qui crient justice sociale. Pour cela, ministres et médias lui apportent sur un plateau des porte-parole autoproclamés qui flirtent avec la fachosphère. Passage en revue des gilets bruns surfant sur la vague fluo.

Répression - prisons

Conseils à l’attention des personnes blessées par la police et de leurs proches

Le moment de la blessure / premiers reflexes Vous avez été blessé-e… Si vous êtes conscient-e, mettez-vous à l’abri mais ne vous isolez pas. Si vous êtes seul-e, attirez l’attention sur vous, sans trop vous agiter. L’énervement et le stress agissent sur votre organisme et augmentent les effets du gaz lacrymogène. Si l’air n’est pas encombré de gaz, respirez profondément et régulièrement. Hydratez-vous autant que possible. Ne cherchez pas à être secourus par les policiers, tournez-vous plutôt vers les (...)

Résistances et solidarités internationales

Amère célébration - Les 25 ans de l’expérience zapatiste

Il y a quelques jours, les zapatistes du Chiapas ont célébré les 25 ans du soulèvement du 1er janvier 1994. Un soulèvement armé qui fut un Ya Basta ! à cinq siècles de domination coloniale subie par les peuples indiens, à six décennies de « dictature parfaite » du Parti Révolutionnaire Institutionnel, à douze années de politiques néolibérales symbolisées par l’Accord de libre-échange nord-américain (ALENA) qui entrait en vigueur ce jour-là et, plus largement, un démenti à la supposée « fin de l’histoire » proclamée par les thuriféraires du capitalisme omnipotent et de la pensée unique. Depuis San Cristóbal de Las Casas au Mexique, l'historien Jérôme Baschet raconte ici l’amère célébration du 25e anniversaire du soulèvement zapatiste.

Salariat - précariat

La vie en jaune

Un mouvement sans précédent. Par son ampleur, sa composition, ses modes d’action et d’organisation. De par son efficacité aussi : jusqu’au dernier épisode terroriste à Strasbourg la révolte des gilets jaunes saturait les médias. Ils ont effectivement commencé à grignoter la croissance, gripper un peu la grande machine, plomber le calendrier de l’avent ; ils ont retourné « la plus belle avenue du monde », fait chialer Alain Juppé et arraché à Macron les débuts d’un mea culpa plus une poignée de dollars (euh d’euros)… Sans compter que le mouvement a allègrement effacé, en deux semaines, les fameuses taxes sur les carburants qui avaient constitué son motif initial.

| 1 | ... | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | ... | 76 |

Suivre tous les articles "À lire ailleurs"