violences policières

Analyse et réflexion

La police française et les Nord-Africains : un traitement raciste permanent

Depuis l’époque des colonies françaises en Afrique du Nord, les habitantes et les habitants de cette région ne cessent d’être traité·e·s comme des indésirables par les autorités de la République. Le traitement policier est l’aspect le plus flagrant de cette discrimination qui se reproduit incessamment. Contrôles au faciès, incarcérations arbitraires, discriminations à l’embauche et au logement sont le lot des individus étiquetés comme « nord-africains » exilés en France.

Infos locales

Tous et toutes devant l’IGPN en solidarité avec les jeunes de Mantes-la-Jolie

Le 6 décembre 2018 à Mantes-la-Jolie, 152 lycéens ont été violemment interpelés. La violence des forces de l'ordre a choqué l'opinion publique et a eu un retentissement international. Les enfants ont été parqués, humiliés et insultés ; certains ont été frappés. Un policier a diffusé une vidéo les montrant alignés et mis à genoux pendant plusieurs heures. La grande majorité d'entre eux a ensuite été placée en garde à vue où, là encore, ils ont subi des humiliations, des violences verbales et physiques.

À lire ailleurs

Sur l’évolution des pratiques de maintien de l’ordre dans les manifestations

Ces derniers mois, la question de la doctrine du maintien de l’ordre commence à interroger dans les médias. Il faut dire qu’avec la répétition régulière et importante de situations émeutières depuis le début du mouvement des Gilets jaunes, le maintien de l’ordre a été particulièrement mis à l’épreuve. Ce texte essaie de revenir sur les transformations opérées ces dernières années dans la pratique du Maintien de l’ordre en France.

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 130 |

Suivre tous les articles "violences policières"