Méditerranée

Infos locales

Manifestation de solidarité avec l’Université de Boğaziçi [Istanbul]

À minuit le 1er janvier 2021, un nouveau président a été nommé à la direction de l'Université de Boğaziçi par le président turc. Pour la première fois depuis le coup d'État militaire de 1980, cette nomination a violé le processus de l'élection, en transgressant les principes de l'autonomie, de la démocratie et de la liberté académique adoptés en 2012 par les instances dirigeantes de l'Université.

À lire ailleurs

Il y a des contrées où chercher à comprendre peut entraîner la mort…

Macron a promu Al-Sissi Grand-Croix de la Légion d'Honneur. La répression du dictateur égyptien, c'est pourtant 60 000 prisonniers depuis son accession au pouvoir par un coup d'État en 2013, 90 pendaisons rien que pour l'année 2020 et des milliers de disparu.e.s dont certain.e.s réapparaissent mort.e.s après avoir été tabassé.e.s et torturé.e.s. C'est le cas par exemple de Giulio Regeni sur lequel cet article de lundi.am se repenche... Macron et Al-Sissi paieront le prix un jour ou l'autre ! Solidarité internationale avec le mouvement ouvrier égyptien !

À lire ailleurs

Couvre-feu : l’Italie s’embrase

Partie de Naples, la vague de révolte populaire contre les nouvelles mesures de couvre-feu et la gestion gouvernementale de la crise sanitaire s’est étendue à plusieurs autres villes d’Italie. Des émeutes ont ainsi éclaté à Turin, Milan, Rome ou encore Trieste. [Acta a] traduit deux textes, l’un de nos camarades d’Infoaut, l’autre du collectif Milano in Movimento, revenant à chaud sur les affrontements qui ont embrasé Turin et Milan dans la nuit de lundi à mardi. Il en ressort notamment une composition sociale hétérogène et contradictoire, dont la disponibilité à l’antagonisme se cherche encore une articulation stratégique. Un article initialement publié sur Acta.zone.

Mémoire

Mehdi Ben Barka assassiné le 29 octobre 1965 avec l’aide du gouvernement français

À la veille de son enlèvement et de son assassinat, il présidait le comité préparatoire de la Conférence de la Tricontinentale qui devait réunir à la Havane, en janvier 1966, les représentants des mouvements de libération des peuples d’Afrique, d’Asie et d’Amérique Latine. Figure intellectuelle et politique du mouvement anticolonialiste et opposant au roi Hassan II du Maroc, Mehdi Ben Barka est assassiné le 29 octobre 1965 près de Paris. Son corps n'a jamais été retrouvé.

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 21 |

Suivre tous les articles "Méditerranée"