idéologie du travail

Analyse et réflexion

[Radio] Entre Macron et Mélenchon, les classes moyennes salariées

Les classes moyennes salariées peuvent parier sur un cheval néolibéral (Macron) ou un cheval altercapitaliste (Mélenchon), elles n’en sont pas moins globalement des défenseuses du capitalisme, du compromis capital-travail, de l’État et de sa classe politique, et cela alors même qu’elles se prétendent des représentants des classes populaires lorsqu’elles mènent leurs luttes soi-disant anticapitalistes (Occupy, Nuit Debout, etc.). Cette position structurellement contre-révolutionnaire n’est pas un effet du hasard, mais découle de leur rôle d’encadrement du prolétariat et du procès de production capitaliste, ce qui leur confère un sursalaire et une autorité, assurant leur fidélité au capital et son État en même temps que leur séparation d’avec l’ensemble du prolétariat. Loin de se contenter d’une dénonciation rituelle de l’interclassisme, cette émission vise à une analyse radicale des classes moyennes salariées et son rôle contre-révolutionnaire en tant que classe, mais dont des membres peuvent devenir révolutionnaires – avec Alain de Carbure.

Analyse et réflexion

Nous n’irons plus pointer chez Gaïa, jours de travail à Kokopelli

Nous publions entièrement le 1er chapitre du livre "Nous n'irons plus pointer chez Gaïa, jours de travail à Kokopelli", écrit par le Grimm et paru récemment aux éditions du bout de la ville. "Essentiellement constitué de témoignages, ce livre est le fruit de la solidarité entre des jardinières d’Ariège et des travailleuses exploitées au sein d’une association « écolo », Kokopelli, dont l’objet est de diffuser des semences. Nous avons refusé de tolérer la banalité du mal que constitue le rapport salarial, quoiqu’il soit partout présenté comme normal, naturel."

Infos locales

La Horde d’or, Italie 1968-1977, les 10 et 11 juin à la Parole errante

La Horde d’or parcourt l’histoire italienne de 1950 à 1980. Montage d'histoires et d'analyses politiques, de documents, de chansons, d'articles de revues, de témoignages à la première personne et de manifestes, cet ouvrage s'est voulu le miroir des mouvements des années 60 et 70. Il retrace le foisonnement théorique, culturel et langagier, et la grande inventivité sociale qui ont alors caractérisé les luttes et le besoin de communisme en Italie.

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 |

Suivre tous les articles "idéologie du travail"