grève

Analyse et réflexion

Au Cinq et au Delà…

Le 5 décembre, c’est le nouveau mantra de la personne en lutte. L’on ne devrait plus dire « À-Dieu » mais « Au 5 ». Pourtant nous sommes blasé·e·s, inquiet·e·s parce que trop souvent berné·e·s par nos propres illusions sur le fameux Grand Soir révolutionnaire. Non, le 5 ne sera pas le Grand Soir, parce que le 5 n’a pas d’importance : c’est au-delà que la grève générale se joue et se construit jour après jour, là où l’on est, dans l’univers du travail que l’on n’aime pas. Nous pensons important de revenir à la naissance du 5 décembre pour ensuite réfléchir à l'après-5.

Analyse et réflexion

Avec le 5 décembre, tout sera possible ...? ; Résistons ensemble, n°186 ; 25 novembre 2019

Voici en pdf, le n° 186 du 26 novembre 2019, du petit journal mobile rectoverso A4 Résistons ensemble du réseau contre les violences policières et sécuritaires. Il est destiné à être photocopié et à être diffusé localement, si le journal vous plaît. Vous êtes invité·e·s à participer à son élaboration, à sa rédaction, à vous joindre à l'équipe de rédaction. Nous attendons vos contributions, propositions, critiques, etc.

Infos locales

Double procès en correctionnelle pour Gaël Quirante : ne les laissons pas criminaliser les grèves

Gaël Quirante, secrétaire départemental de Sud Poste 92 — syndicat majoritaire dans le département —, militant ouvrier combatif et défenseur acharné des droits et des intérêts des travailleurs et travailleuses, ayant déjà été en butte à de nombreuses sanctions exercées à son encontre par la direction de La Poste (dix tentatives de licenciement et près d’un an de mises à pied cumulées), a été licencié le 25 mars 2018. Le 18 décembre, prenons au sérieux l'ampleur de l'attaque Mobilisation générale pour la relaxe de Gaël Quirante !

RDV le mercredi 18 décembre à 08h - Tribunal de Grande instance de Nanterre
Infos locales

Tout le monde attend le 5 ! Les appels à la reconduction de la grève se multiplient dans le public et le privé

Peu après la grève historique et quasi totale du 13 septembre à la RATP, cinq syndicats — l'UNSA (majoritaire), la CFE-CGC (cadres), FO, Sud RATP (viré de chez Solidaires), et Solidaires RATP — signent un communiqué commun appelant à une grève illimitée à partir du 5 décembre. Illimitée. Depuis, les appels à la reconduction dans tous les secteurs, du public ou du privé, se comptent par dizaines.

Infos locales

En grève depuis plus de 4 mois ! Rassemblement de soutien avec les grévistes de l’hôtel Ibis Batignolles

Paiement à la chambre et non à l'heure, générant du travail dissimulé, cadences infernales avec 3 chambres et demie à l'heure, bas salaires, mutations sauvages, les grévistes salarié·e·s de la société de sous-traitance STN en ont marre d'être la chair à canon pour l'hôtel IBIS et le groupe ACCOR. Il·elle·s disent stop à l'esclavage moderne ! STN voyou, le groupe ACCOR complice !

| 1 | ... | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | ... | 131 |

Suivre tous les articles "grève"