fichage

À lire ailleurs

Italie - Turin. A propos de prélèvement ADN par la force

Depuis plus d'un an maintenant le prélèvement ADN est entré en vigueur en Italie dans le rituel d'identification des personnes arrêtées ou incarcérées. Les compagnon-nes emprisonné-es suite aux dernières opérations répressives n'y ont pas échappé (voir sur Macerie (en italien) ). Si tu veux résister au prélèvement, les flics te le prennent de force, et réussir à prendre le dessus contre les tuteurs de l'ordre et du contrôle dans les locaux de la police scientifique est plus que difficile. A suivre l'expérience d'un compagnon incarcéré à Turin suite à l'opération du 3 Mai, toujours en détention, et qui continue de se demander quelles pourraient-être les stratégies possibles pour s'opposer aux prélèvements.

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 |

Suivre tous les articles "fichage"