confusionnisme

Analyse et réflexion

Comment les intox sur Rothschild alimentent l’antisémitisme

Depuis plusieurs semaines, nous avons vu le nom de la famille Rothschild sur des pancartes lors de manifestations de Gilets jaunes. Étant donné tous les agios qu’ils nous prennent, il est évident que nous n’aimons pas vraiment les banquiers, mais nous ne souhaitons pas instrumentaliser la haine de la finance à des fins racistes. Historiquement, la figure du banquier juif a souvent été utilisée par le discours anticapitaliste du XIXe siècle, et charrie avec elle de nombreux symboles antisémites. Dans le cas de la famille Rothschild, de quoi parle-t-on ?

À lire ailleurs

Le vilain spéculateur

Suite à l'apparition de mots d'ordres, venus de chez certains d'entre nous à l'issue des résultats du premier tour de la présidentielle, appelant à combattre « la finance », « les banques » ou « les banquiers », faisant référence à la présence d'Emmanuel Macron, ayant travaillé pour la banque Rothschild, au second tour de cette élection, il nous a semblé important de relayer ce texte de Robert Kurz écrit en 2003 mais pourtant toujours d'actualité.

| 1 | 2 | 3 |

Suivre tous les articles "confusionnisme"