blocage

À lire ailleurs

5 décembre et après : on va faire simple

Qu’attendre de cette journée de grève du 5 décembre ? Une démonstration symbolique et ordonnée qui rassurerait le pouvoir macroniste ? Le grand retour du « mouvement social » à la française ? Ou bien le point de rencontre de tous les mécontentements sur la question du travail et de la retraite, mais aussi du désastre écologique, du soin et de la vie comme elle ne va plus.

Infos locales

Fermetures administratives et FAMAS : avant la grève, le président de Paris 1 pète les plombs.

Alors qu'une nouvelle assemblée générale étudiante devait se tenir ce mardi 3 décembre à Tolbiac, Georges Haddad le président de l'université a annoncé la veille à 22h que le centre serait fermé jusqu'à nouvel ordre. Dans la journée, ce sont des policiers armés de FAMAS qui se sont mis à effectuer des fouilles et contrôles de cartes à l'entrée du centre Panthéon, avant que ce dernier ne ferme à son tour… MAJ Appel à une nouvelle AG mercredi 04/12 à 13h à la Sorbonne !

Analyse et réflexion

Au Cinq et au Delà…

Le 5 décembre, c’est le nouveau mantra de la personne en lutte. L’on ne devrait plus dire « À-Dieu » mais « Au 5 ». Pourtant nous sommes blasé·e·s, inquiet·e·s parce que trop souvent berné·e·s par nos propres illusions sur le fameux Grand Soir révolutionnaire. Non, le 5 ne sera pas le Grand Soir, parce que le 5 n’a pas d’importance : c’est au-delà que la grève générale se joue et se construit jour après jour, là où l’on est, dans l’univers du travail que l’on n’aime pas. Nous pensons important de revenir à la naissance du 5 décembre pour ensuite réfléchir à l'après-5.

| 1 | ... | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | ... | 38 |

Suivre tous les articles "blocage"