Adama Traoré

Le 19 juillet 2016, jour de ses 24 ans, Adama Traoré trouvait la mort dans la cour de la gendarmerie de Persan (95) à la suite de son interpellation. Mort entre les mains des forces de l’ordre dans des circonstances troubles, la famille et les proches réclament encore et toujours vérité et justice.

Infos locales

[Radio] Rencontre avec des proches d’Adama Traoré

Adama Traoré a été tué par des gendarmes le 19 juillet dernier à Persan. La Locale, radio ariégeoise, est allée en octobre à Beaumont-sur-Oise rencontrer et donner la parole à des proches : Youssouf, son petit frère, et Adel et Lotfi, deux de ses meilleurs amis. Au drame, se rajoute l'acharnement politique (plainte contre Assa Traoré, sa soeur, de la part de la maire de Beaumont-sur-Oise), policier (répression des rassemblements d'hommages et attaque du quartier de Boyenval en représailles) et judiciaire (arrestation de Youssouf ce mercredi 23 novembre).

Infos locales

Conseil municipal annulé, membre de la famille Traoré arrêté : à Beaumont, les pressions politiques s’accentuent

Alors que la famille d'Adama s'est vu interdire le dernier conseil municipal, et que les flics en avaient profité pour faire une expédition punitive le soir même dans le quartier Boyenval, alors qu'ils appelaient à une conférence de presse ce soir devant la mairie, on apprend que le conseil municipal est annulé "au motif que les « conditions de sécurité » ne seraient pas réunies." De plus ce matin un des frères d'Adama était interpellé sans qu'on sache pourquoi. Voici le communiqué de presse de la famille Traorê qui maintient l'appel aux soutiens à se rassembler ce mardi soir à 20h devant la mairie de Beaumont.

Infos locales

Soirée de violences policières à Beaumont-sur-Oise, Jeudi 17 novembre

Mardi 19 juillet 2016, Adama Traoré est décédé le jour même de son 24e anniversaire entre les mains des gendarmes. Alors que les gendarmes parlent d'un « malaise cardiaque » la version officielle est démentie par des témoins de l’interpellation. Depuis des manifestations ont eu lieu en juillet et en novembre pour dénoncer la mort d'Adama. Ce 17 novembre « le conseil [municipal de Beaumont-sur-Oise] devait décider de soutenir ou non la maire Nathalie Groux dans ses procédures judiciaires. La maire a en effet porté plainte contre Assa Traoré pour diffamation relative à ses propos tenus sur Canal Plus. » C'est une charge violente et des gaz qui vont accueillir la famille et ses soutiens.

| 1 | ... | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 |

Suivre tous les articles "Adama Traoré"