Une politique de genre pour le roller derby français

La nouvelle politique de genre dans le roller derby français facilite l’inclusion des personnes transgenres et intersexes à partir de la rentrée 2017

JPEG - 68.2 ko

Le roller derby, discipline associée à la FFRS (Fédération Française de Roller Sportif) qui mélange vitesse et contact, va débuter sa troisième édition du Championnat de France à la rentrée 2017. La commission dédiée à ce sport vient de publier un nouveau règlement de fonctionnement sportif qui sera appliqué pour la saison à venir. Dans celui-ci figure un chapitre concernant le genre, apporté par le groupe de travail Inclusion et Diversité, autorisant les personnes transgenres et intersexuées à intégrer les équipes masculines ou féminines selon leurs identités ressenties et non en fonction de leurs état-civils.

Concrètement, les personnes pratiquant le roller derby pourront s’inscrire pour le Championnat de France dans une équipe correspondant à leur identité de genre sur simple déclaration. La FFRS affirme ainsi sa volonté d’inclure toutes les personnes volontaires au sein du roller derby français et plus spécifiquement en œuvrant pour le bien-être des minorités.

Inspirée de la politique de genre de la WFTDA (Women Flat Track Derby Association : la fédération états-unienne de roller derby à laquelle de nombreux club français sont adhérents) et par la charte Sport&Trans de la FSGL (Fédération Sportive Gay et Lesbienne), la rédaction du nouveau règlement prend en compte l’autodétermination de genre de chacun de ses membres.

« Considérant l’identité de genre comme personnelle et basée sur le vécu et le ressenti de chaque individu, qu’elle corresponde ou non au sexe assigné à la naissance, la commission roller derby reconnaît chacun.e de ses membres comme étant libre de déterminer son propre genre selon le spectre existant et inexistant encore, et elle ne peut interférer dans ce choix.

JPEG - 93.7 ko

Ainsi, une personne trans/transgenre/intersexe est libre de choisir de patiner au sein d’un charter féminin ou masculin si l’identité féminine ou masculine est l’identité que cette personne revendique ou avec laquelle il/elle/iel/ielle se sent la plus en accord, indépendamment de son sexe et de son état-civil officiel (papiers d’identité, licence, etc.). »

Même si ce règlement est un grand pas en avant dans le sport français en terme d’inclusion LGBTQI+, il reste beaucoup de choses à faire. Les auteures souhaitent mettre à disposition des outils pédagogiques et civiques en complément au règlement afin de sensibiliser les associations aux problématiques trans/intersexuées et permettre l’accueil des personnes transgenres dans les meilleures conditions possibles. La création d’un règlement commun pour la FFRS en 2018 devrait permettre d’intégrer ce texte, qui a reçu un bon accueil, à toutes les disciplines de la fédération. La possibilité de porter le texte devant la Ministre des sports Laura Flessel, vis-à-vis de son engagement dans la lutte contre les discriminations, a également été évoquée.

Né aux Etats-Unis dans les années 20, le roller derby dans sa forme actuelle prend réellement son envol au début des années 2000 lorsque les Riot

JPEG - 106.4 ko

Grrrls et le féminisme intersectionnel se le réapproprient. En France, les premiers clubs voient le jour en 2009. Historiquement le roller derby, sport majoritairement féminin dont la devise est « par les joueuses, pour les joueuses » porte des valeurs fortes. Les notions de gestion horizontale, de DIY (Do It Yourself) sont très présentes. Les joueuses s’organisent par elles-mêmes pour mettre en place des matchs, prendre les décisions concernant leurs clubs dans un esprit de solidarité et d’empowerment.

La notion d’inclusivité a toujours été très importante dans ce sport. On peut ainsi débuter sans avoir eu de pratiques sportives depuis des années, sans avoir un physique athlétique, une taille moyenne, un poids moyen. La morphologie importe peu car toutes les différences physiques trouvent leurs places sur le terrain. L’inclusion des personnes trans et intersexes ne pourra donc qu’enrichir cette discipline encore jeune mais active et innovante dans le paysage sportif actuel.

Publiez !

Comment publier sur Paris-luttes.info ?

Paris-luttes.info est ouvert à la publication. La proposition d'article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail paris-luttes-infos chez riseup.net

}