Un camarade envoyé au tribunal pour un jet d’eau sur Myriam El Khomri

Hier matin un camarade a été arrêté pour avoir jeté un verre d’eau sur Myriam El Khomri en campagne pour les législatives dans le 18e arrondissement. Il est actuellement en garde-à-vue et poursuivi pour "violence avec arme par destination" ! Un rassemblement a eu lieu dimanche 28 mai au soir devant le commissariat de la Goutte d’Or.

13h30 : Le procès est reconduit à une date ultérieure. Le RDV de 14h est donc annulé.

Lundi 29 mai 2017 :

13h30 : Le procès est reconduit à une date ultérieure. Le RDV de 14h est donc annulé.

12h15 : Le camarade poursuivi hier passera au tribunal de la Cité aujourd’hui à 14h. C’est dans la chanbre 23-1 bis. Soyons nombreux dans la salle.

Dimanche 28 mai 2017

21h : Le camarade est donc déféré et dormira ce soir au tribunal en attendant un possible jugement demain. Pendant ce temps selon nos informations, Balkany serait toujours en liberté...

20h : Toujours une cinquantaine de personnes présentes. On a donc enfin compris pourquoi le camarade est enfermé. Il est accusé de "violence avec armes par destination" sur la personne de Myriam El Khomri, actuellement en campagne dans le 18e arrondissement. Devinez quelle était la dangereuse arme par destination ? Faites attention c’est extrêmement choquant : il s’agit d’un verre d’eau. Pauvre Myriam. Ce que tu as subi. De l’eau...

19h : Une centaine de personne devant le commissariat. Ambiance très sympa, les slogans "libérez nos camarades" et "liberté pour tous, avec ou sans papiers" sont entonnés.

Libérez notre camarade !
Contre l’occupation policière du quartier La Chapelle (18e arrondissement) !

Ce matin un camarade de lutte, bien connu dans le quartier, a été arrêté près du quartier de La Chapelle alors que plusieurs candidat-es aux élections législatives distribuaient leurs tracts. Il est actuellement en garde-à-vue au commissariat de la Goutte d’Or.

Ces derniers jours on a assisté à un déferlement de haine raciste et sécuritaire sur le quartier, orchestré par l’association SOS La Chapelle, soutenue par des candidat-es aux élections législatives et largement relayé par les médias.

L’objectif de ce genre de campagne, à quelques jours d’une élection, est toujours le même : faire croire que le problème c’est la sécurité. Et les mêmes épouvantails sont agités : migrant-es, vendeurs-euses à la sauvette, toxicomanes…

Depuis le quartier est encore plus que d’habitude occupé par la police qui patrouille en arme : les habitant-es restent chez eux/elles, celles et ceux qui ont l’habitude de se retrouver ici ne viennent plus.

Ces dernières années, les manifestations de solidarité avec les migrant-es ont été nombreuses dans le quartier malgré la répression.
Jeudi soir dernier une manifestation a parcouru les rues de La Chapelle à Marx Dormoy rappelant que face à cette offensive réactionnaire nous devons réaffirmer et amplifier la solidarité de tou-tes les habitant-es du quartier.

La rue est à tous et toutes !
Non à l’occupation policière du quartier !
Liberté pour notre camarade, liberté pour tou-tes !

RASSEMBLEMENT DIMANCHE 28 MAI À 18H DEVANT LE COMMISSARIAT (47 RUE DE LA GOUTTE D’OR MÉTRO BARBÈS)

Des ami-es et camarades du gardé-à-vue
28 mai 2017

english version

Free our comrade !
Against the police occupation of the neighborhood !

This morning a well-known comrade in the neighborhood was arrested near the La Chapelle neighborhood where several candidates for the legislative elections were distributing flyers. He’s currently in police custody at the Goutte d’Or police station.

In these last few days, we’ve seen a wave of racism and repression in our neighborhood, orchestrated by the association SOS La Chapelle and supported by legislative candidatees and the media.

The objective of this type of campaign, only a few days before the election, is always the same : make people beleive that the problem is public safety. And the blame is always placed on migrants, illegal vendors, and drug users.

Ever since the area has become even more occupied by armed police patrols, residents remain inside and those who usually meet here don’t come anymore.

These last few years, many demonstrations of solidarity with migrants have occured in our neighborhood despite the repression.
Last Thursday night a demonstration past through the streets of La Chapelle and Marx Dormoy to remind us that we must reaffirm and amplify the solidarity of all the residents of the neighborhood against this reactionary offensive.


The streets are for everyone !
No more police occupation of the neighborhood !
Freedom for our comrade, Freedom for all !

Friends and comrades of the arrestee
may 28th 2017 – 28/05/2017

Publiez !

Comment publier sur Paris-luttes.info ?

Paris-luttes.info est ouvert à la publication. La proposition d'article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail paris-luttes-infos chez riseup.net

}