Torcy : Encore deux morts chez des ouvriers du bâtiment

La liste se rallonge encore. Après les 4 ouvriers du bâtiment morts c’est encore deux personnes qui sont mortes à Torcy sur un chantier, écrasées par une chape de béton.

Il a fini par succomber à ses blessures. L’ouvrier grièvement blessé ce mercredi après avoir été écrasé par une plaque de béton de 3 tonnes sur un chantier de l’entreprise Colas à Torcy (Seine-et-Marne), est décédé dans la nuit de mercredi à jeudi à l’hôpital Henri Mondor de Créteil (Val-de-Marne). Un accident survenu ce mercredi vers 7 heures lorsqu’une plaque de béton de 3 tonnes suspendue par une pelleteuse s’est décrochée avant de s’écraser sur trois ouvriers placés dans la tranchée en contrebas. Un accident qui avait déjà été fatal pour un ouvrier de 52 ans tué sur le coup, le troisième travailleur souffrant lui d’une fracture à la jambe.

Le bâtiment est de loin le métier le plus à risque en France. Et loin devant les morts dans la police, que les syndicats de keufs nous vantent comme étant le métier le plus dangereux du monde. Or, entre 2010 et 2014 c’est plus d’un milliers de personnes qui sont mortes sur les chantiers français. Un millier !
Imaginez ce que c’est qu’un milier de personnes morte en 4 ans. Quand en France, et depuis 1970, c’est 194 flics qui sont morts lors d’opérations de police...
La CNT du bâtiment revient sur l’année 2014 où 183 ouvrier.es sont mort.es.

Lu sur le parisien

Publiez !

Comment publier sur Paris-luttes.info ?

Paris-luttes.info est ouvert à la publication. La proposition d'article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail paris-luttes-infos chez riseup.net