Urbanisme – Transport

Brèves > Urbanisme - Transport

Romainville : la Maison du projet a été incendiée

La "maison du projet" de Romainville a été incendiée dans la nuit du 21 au 22 juillet. L’incendie volontaire a complètement détruit ce bâtiment, "lieu de démocratie, d’information et d’échange" (selon le site de la mairie) consacré au grand projet de rénovation du quartier Youri Gagarine et ouvert le 30 juin dernier. Ce dernier avait déjà été visé par un incendie le 16 juillet. La manière dont la rénovation de ce quartier de Romainville est menée fait débat au sein des habitants du quartier, qui dénoncent (...)

Infos locales > Salariat - précariat

Non à la fermeture de TATI ! Non à tout licenciement ! Soutien aux salarié-es !

Le groupe Éram veut vendre sa filiale Tati, mise en redressement judiciaire. 90 salarié-e-s à Barbés, 1700 dans toute la France, sont aujourd’hui sous la menace de perdre leur emploi, leur salaire, de voir leurs conditions de vie précarisées.
Rassemblement de soutien aux salarié.es ce mardi 20 juin à 18h.

Mémoire > Expression - Contre culture

Rock Against Police : des lascars s’organisent 6/6

Episode 6 : on n’a pas fini de marcher.
Le dernier concert Rock against police a lieu en mai 1982, un an avant l’arrivée de la « Marche pour l’égalité et contre le racisme » à Paris. Les tentatives de coordination expérimentées depuis plusieurs années par le réseau Rock against police, se multiplient à l’échelle nationale autour des luttes sur le logement, et à̀ travers les forums-justice. Partout, elles s’accompagnent de la création de leurs propres outils de communication (qu’il s’agisse de journaux papiers, de films vidéo ou d’émissions de radio).
En 1983, la dynamique de la Marche offre une caisse de résonance inédite à ces luttes concrètes et déjà anciennes, mais devient également l’enjeu de stratégies politiciennes qui connaîtront leur apogée avec la création de SOS racisme un an plus tard. La question de l’organisation et de l’autonomie de ces luttes se pose alors avec urgence.

Mémoire > Expression - Contre culture

Rock Against Police : des lascars s’organisent 4/6

Episode 4 : les bandes sons de la révolte.
Le pari du réseau Rock Against Police s’appuie sur la dynamique sociale très forte qui entoure le rock et la musique au début des années 80, et voit émerger un peu partout des groupes, souvent éphémères, composés de jeunes prolos, banlieusards, français, immigrés. Que se soit à travers le punk, le blues, la soul, le funk, c’est la même urgence qui se retrouve partout où une jeunesse révoltée cherche à affirmer son vécu et ses besoins. Elle explique en partie, avec la défiance vis-à-vis de la police, la diffusion et la reprise de l’initiative Rock against police dans différentes villes françaises.
A Marseille, par exemple, où suite à une série de meurtres policiers, une bande de jeunes punks organise le 5 juillet 1980 un concert dans les quartiers nord de Marseille. Ou encore à Argenteuil, le 25 avril 81, où un concert est organisé en hommage à Djamel, un compagnon de lutte du réseau Rock Against Police, qui avec son pote musicien Mounsi, s’était battu pour l’avènement « d’une culture autonome immigrée ».

Mémoire > Expression - Contre culture

Rock Against Police : des lascars s’organisent 3/6

Episode 3 : Police hors de nos quartiers ! S’organiser contre les crimes racistes et sécuritaires.
En mai 1980 à Vitry, un deuxième concert Rock against Police est organisé avec des habitants de la cité Couzy, mobilisés autour de la mort de Abdelkader Lareiche, tué par un gardien d’immeuble. Dénoncer au niveau national la politique sécuritaire et raciste dont les jeunes sont la cible, se coordonner et s’organiser concrètement face à la justice font partie des enjeux du réseau Rock against police. Mais ces concerts auto-organisés sont aussi un moyen de se réapproprier le territoire de la cité, « un moment parmi d’autres de circulation et de coordination des jeunes prolétaires de banlieue ». (Journal-tract Vitry).

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 23 |

Publiez !

Comment publier sur Paris-luttes.info ?

Paris-luttes.info est ouvert à la publication. La proposition d'article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail paris-luttes-infos chez riseup.net

-