Soutien aux licenciées de la Maison Kangourou

F. et S. ont été mises à pied et licenciées de la crèche « La Maison Kangourou » pour des faits d’insubordination, notamment se mettre en grève... Faisons jouer à plein la solidarité de classe !

Les conditions de travail et d’accueil dans la petite enfance se dégradent. Celles et ceux qui voudraient protester sont rapidement sanctionné.e.s.

Ainsi, F. et S., désormais ex-salariées de l’association « La Maison Kangourou », n’ont jamais cessé d’interpeler leur direction sur les dysfonctionnements qu’elles rencontraient.

Après un arrêt de travail d’1 mois dû à l’épuisement physique et psychologique, F. s’est vue remettre une mise à pied conservatoire. Deux semaines après avoir déposé la journée de grève du 31 mars 2016, c’est le tour de S.

Étrangement, les élections DUP (Délégation Unique du Personnel) se sont déroulées en hâte la semaine suivant le licenciement de S.

Depuis avril 2016, elles se sont vu signifier une mise à pied conservatoire (donc sans traitement) suivie d’un licenciement pour faute grave motivé par de fausses accusations. Une procédure aux prud’hommes a été engagée.

Des concerts et des repas de soutien sont organisés pour tenter de pallier à la précarité soudaine dans laquelle s’est retrouvée S. et pour financer la lutte aux prudhommes.

La prochaine date est le dimanche 22 janvier :

LUDOKREPE PARTY de 14h à 18h
à LA NOUVELLE ROTISSERIE
4, rue Jean et Marie Moinon, Paris
Métro : Colonel Fabien, Belleville, Goncourt
PRIX LIBRE

JPEG - 2.4 Mo

Si vous pensez pouvoir aider n’hésitez pas à contacter le collectif KIR : kir@riseup.net

Tout soutien est le bienvenu !

Publiez !

Comment publier sur Paris-luttes.info ?

Paris-luttes.info est ouvert à la publication. La proposition d'article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail paris-luttes-infos chez riseup.net

}