Soirée événement Le paria à La Colonie, 13 juin 2017

Le paria offre une soirée événement réunissant sciences sociales, arts et luttes contre toutes formes d’exclusion, de racisme, d’altérisation et de rejet de l’autre.
Mardi 13 juin 2017, de 18h00 à minuit à La Colonie

Le paria offre une soirée événement réunissant sciences sociales, arts et luttes contre toutes formes d’exclusion, de racisme, d’altérisation et de rejet de l’autre.

Le paria s’est constitué d’abord par l’écriture d’un livre : Le retour du refoulé, récit de sa vie par Moha. Spolié de son titre de séjour, expulsé en 2012, Moha doit lutter pour exister et faire reconnaître son droit de vivre en France. Laurent, anthropologue, le soutient et lui prête sa plume. C’est un récit à deux voix, qui explore un mode de narration littéraire dans un but de connaître et de faire connaître : il est intégralement scientifique.

Parce que les mots sont une arme de combat, nous avons voulu faire connaître ce récit, en train de se fabriquer. Avec la construction du site leparia.fr l’écriture s’est transformée, inventant de nouveaux cheminements par l’exploration du numérique. C’est devenu un atelier d’écriture expérimentale. D’autres personnes y participent avec leur contribution propre : le duo s’est élargi pour devenir un collectif, et l’expérience s’enrichit d’autres modes d’expression artistique.

Notre écriture est d’un genre nouveau, identifié par David Ruffel sous le terme de « littérature contextuelle », dans un numéro de la revue Littérature consacrée aux littératures exposées. Elle s’accomplit en action sous trois aspects indissociables : l’écriture en cours, les procédures engagées pour faire rétablir Moha dans ses droits, les efforts pour dépasser le cas singulier et prendre position dans les débats publics, aux côtés d’innombrables collectifs déjà actifs, de réseaux de chercheurs, de militants, de bénévoles, et bien sûr des personnes et groupes sociaux qui subissent diverses formes de rejet, de discrimination, d’injustice.

Littérature contextuelle, théâtre et poésie, bande dessinée, photographie, musique hip hop :

Les formes d’expression artistique mobilisées pour cette soirée événement se répondent autour d’une même trame,

et dialoguent avec les sciences sociales et les mouvements de lutte.

Collectif Le paria :

Mohamed Bridji - cuisinier
Laurent Bazin - anthropologue
Rachel Cohen - comédienne, auteure
Amine Kouti - réalisateur
Stéphanie Pryen - sociologue
Henri Braun - avocat
François Brun - militant sans frontières
Hommage à Karine Garbarini - photographe

Avec la participation de :

Christiane Vollaire - Non lieux de l’exil
Abdelhamid Mahmoud - United Migrants
Clara Lecadet - Manifeste des expulsés
Estelle Miramond - Réseau Universités sans frontières
Isabelle Saint Saëns - GISTI • Migreurop
Ramata Dieng - collectif Vies volées
et
Risbo - artiste reggae hip hop

Site web : http://leparia.fr

Bar "La Colonie"
128 rue Lafayette, Paris 10e
(métro Gare du Nord)

Publiez !

Comment publier sur Paris-luttes.info ?

Paris-luttes.info est ouvert à la publication. La proposition d'article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail paris-luttes-infos chez riseup.net