Rubrique brèves : présentation et quelques trucs de rédaction

La rubrique "brèves" de Paris-luttes permet de publier des infos rapides de type alerte, de recenser des infos intéressantes parues dans la presse bourgeoise, ou des articles totalement dégueulasses pour les dénoncer, mais aussi les infos trop courtes ou trop anecdotiques pour en faire un réel article.

Différentes possibilités de brèves :

J’ai vu quelque chose d’un peu anecdotique ou de très urgent et je souhaite le faire partager
Une brève peut très bien être une information très courte glanée dans la rue, ou sur les réseau sociaux. Une info peu approfondie, ou dont la source n’est pas sûre et qui ne permet pas de faire un article à part entière.

Exemples :
- Je suis passée dans la rue et j’ai pris des photos d’un distributeur de billets saboté par des camarades. Je souhaite le faire partager, je peux les publier en brève.
- je suis membre d’un collectif et un camarade a été emmené en garde à vue par les flics. Je souhaite faire passer l’information sans attendre l’écriture d’un communiqué (qui sera lui publié en information locale). J’écris quelque mots sur la situation et ça constitue une brève.

Une info qui n’existe pas ailleurs :
Quand il n’y pas encore eu de production d’articles par des camarades sur un sujet, une petite recension de la presse bourgeoise permet de se passer le mot.
- Idéalement, il s’agit de ne pas citer l’intégralité de l’article et de faire un travail de réécriture afin de ne pas recopier la prose des journalistes.
- L’idée des brèves est aussi d’ajouter une information. On peut ainsi signaler des informations qui manquent dans l’article cité, en s’appuyant par exemple sur des articles déjà parus sur Paris-luttes ou des sites amis, sur le contexte, etc.

Exemples
- une grève très dure a lieu en banlieue lointaine ou dans un endroit ou les relais ne sont pas importants (pas de soutien de libertaires locaux ou bien une section syndicale peu encline aux positions libertaires). J’écris un article en citant la seule source possible (en l’occurrence un article de la presse bourgeoise), je réécris en fonction de mon point de vue, j’essaie de l’alimenter par d’autres éléments (article de lois, textes syndicaux, autres luttes sur le sujet…)
- meurtre policier en région parisienne, très peu d’information à part la presse. Je vais me baser sur des citations de presse pour créer mon article mais je vais utiliser d’autres ressources (autres articles passés sur paris-luttes, textes de divers collectifs, précédents assassinats) pour ajouter des éléments à cette information

Critique de la presse, critique des médias
Quand un article est fondamentalement dégueulasse ou biaisé, cela permet de le signaler, de le critiquer et ainsi de proposer un autre point de vu que celui de la presse bourgeoise et sécuritaire.
Pour cela,
- citer les passages de l’article qui nous intéressent sans reprendre l’intégralité de la prose des journalistes. Quand c’est possible, un lien permet aux gens d’aller lire l’article en intégralité dans son contexte particulier. Cela permet de différencier nos écrits de ceux de la presse.
- il peut être intéressant de noter le langage (les titres racoleurs par exemple), les biais ou les erreurs commises dans l’article.

Exemples  :
- « Le Parisien » écrit un article anti-rom. J’écris une brève soulignant et dénonçant les sous-entendus racistes du journaliste. Je cherche d’autres articles racistes du journal pour étayer le fait qu’il s’agisse d’un phénomène récurent par exemple.
- l’Administration Pénitentiaire tente de camoufler un acte de violence sur un prisonnier, les journalistes reprennent sans sourciller la version de l’AP. Je vais souligner le fait qu’il n’y a pas de parole contraire, que le journal est une tribune aux syndicats de matons. Je peux aussi faire des liens avec d’autres affaires similaires, montrer que c’est fréquent.

De l’information "non camarade" mais de l’information quand même :

On cite aussi en "brève" des informations qui ne sont pas issues de la presse bourgeoise mais d’organisations politiques ou de centrales syndicales qu’on ne peut qualifier d’anti-autoritaires. On pense alors à citer la source et à introduire rapidement l’information.

Exemples :
- un militant de Lutte Ouvrière est victime de répression patronale en région parisienne. Lutte Ouvrière fait un communiqué sur son site. On reprend alors le communiqué en citation pour bien faire comprendre qu’il ne s’agit pas d’une information directement issue de Paris-luttes.
- une grève est appelée par une intersyndicale. Le texte de l’intersyndicale est vraiment pas bon et il n y a rien à se mettre sous la dent du côté des syndicats libertaires. Je vais donc passer des extraits de l’appel de l’intersyndicale en brève afin d’informer les camarades du rendez-vous, tout en donnant éventuellement d’autres infos, sur d’autres grèves, d’autres secteurs de lutte ou d’autres éléments pour comprendre le contexte.

Publiez !

Comment publier sur Paris-luttes.info ?

Paris-luttes.info est ouvert à la publication. La proposition d'article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder ! !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail paris-luttes-infos chez riseup.net