Rassemblement en mémoire de Adama Traore (éléments)

Vision subjective du rassemblement qui a eu lieu à Beaumont sur Oise le 22 juillet dernier pour demander que toute la justice soit faite concernant la mort de Adama Traore.

La veille du rassemblement21 juillet 2017
Dans la nuit, bouclage du quartier, lacrymogènes, hélicoptère, gendarmes CRS

Un
22 juillet 2017
La boucle France Info annonce le rassemblement en faveur d’Adama Traore à Beaumont sur Oise pour le début de cet après midi.

Deux
Gare de Beaumont sur Oise
Des hommes, exclusivement, gilets rouges, avec écrits dessus les lettres STAFF canalisent les manifestants descendant du train vers le lieu du rassemblement en mémoire de la mort d’Adama Traore.
En tête, derrière les banderoles, les habitants du quartier. En queue les fils et filles de la bourgeoisie de la capitale (quelques participants de Nuit Debout). 
Arrivée d’un camion de location équipée d’une sono 

Trois
Défilé dans les rues de Beaumont.
Slogans : pas de justice pas de paix
Sifflets devant la Gendarmerie
Une prière en arabe
En queue dans la voiture de France Info, un homme au volant, une femme élégante prend des notes sur un bloc note,
Le cortège franchit le pont sur l’Oise. Les CRS ne nous balancent pas dans l’eau comme en soixante et un à Paris.
La femme élégante de France Info continue de prendre des notes sur le bloc note dans la voiture émettrice France Info.
Arrêt cortège devant une maison, celle où Adama a été arrêté. Seconde prière en arabe
Sifflet devant la Mairie gardée par cordons CRS. Une femme (Assa Traore ?) appelle dans la sono à ne pas se rapprocher des forces de l’ordre.
Une journaliste plutôt jeune de France Info dans la manif enregistre son texte . Elle indique que deux milles personnes sont rassemblées pour connaître toute la vérité sur la mort de Adama, qu’hormis quelques sifflets devant la mairie, la manif se déroule pour l’instant sans incident derrière une banderole qui affirme que sans justice il n’y aura pas de paix.

Quatre
Le repas de quartier
Deux cents participants environ à ce repas de quartier face à une tribune.
Sur les toits, tout en haut d’un immeuble, un groupe d’hommes.
Des tables, de la nourriture dans d’imposantes casseroles, des chaises
La tribune est équipée d’une imposante sono, elle est encadrée par les gilets rouges Staff et filmée en continu par de nombreuses personnes (téléphone portable, ou caméra broad cast) Au fond de la tribune, une banderole sur laquelle est écrit "Comité Vérité Justice »
Assa prend la parole "Vous êtes formidables, nous sommes de plus en plus nombreux. Nous allons gagner. Nous aurons la vérité sur la mort de Adama".
Disparition du groupe d’hommes juchés sur le toit.
Ensuite : une reconstitution sous de nombreuses caméras d’une arrestation musclée.
Ensuite : un appel à soutenir tous les membres de la famille Traoré actuellement emprisonnés afin de dissimuler la vérité sur la mort d’Adama.
Ensuite : une série de témoignages des violences policières
Ensuite Assa dit on va y arriver, on est de plus en plus fort
Ensuite Assa donne la parole aux représentants associatifs présents sur la tribune qui font appel au respect des droits de l’Homme, à l’ONU, à la Cour Européenne de Justice.
Ensuite Assa dit que la République ne remplissant pas ses engagements, il serait peut-être temps que les quartiers s’organisent en groupes d’auto défense contre les violences policières. Un gilet rouge staff rappelle aussitôt et que tous ensembles nous allons gagner et qu’il ne faut pas se diviser.
Ensuite Assa appelle la famille Traoré à revenir la rejoindre sur la scène.
Ensuite : Assa précise que son comité de soutien est formidable, et que les critiques violentes et parfois racistes sont gérés par son comité de soutien qui gère sa page facebook.
Ensuite Assa redemande à la famille Traoré de la rejoindre sur scène, répète que nous allons gagner, que nous sommes formidables, et demande que chacun applaudisse cette lutte magnifique et ajoute que Dieu nous bénisse.

Très rares applaudissement.

Le repas de quartier se poursuit.

La nuit, après le rassemblement
Bouclage du quartier, lacrymogènes, hélicoptère, gendarmes CRS

(un film politique ?)

Publiez !

Comment publier sur Paris-luttes.info ?

Paris-luttes.info est ouvert à la publication. La proposition d'article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail paris-luttes-infos chez riseup.net

}