Rassemblement de soutien aux salarié-e-s du nettoyage aux finances publiques en grève

Rassemblement ce vendredi 12 mai de soutien aux salarié-e-s en grève depuis le 25 avril.

NOVASOL, VDS et ISS, sous-traitantes de Incub Ethic, sont les prestataires de nettoyage aux Finances depuis le 1er janvier. Ces sociétés veulent réduire la masse salariale afin d’augmenter leur marge de profit.

Dix huit jours de grève des salariés de Novasol du 11e, appuyés par une journée de grève des salariés du nettoyage de tous les sites des finances parisiens le 14 mars ont permis la réintégration d’une salariée dans ses droits.

Depuis le mardi 25 avril , l’équipe unie du 11-13 rue de la Banque est en gréve cette fois contre VDS.

Verde Distribution Service (VDS) ne paie pas à ses salarié-e-s ce qu’elle leur doit :

  • Un salarié, travaillant depuis 18 ans rue de la Banque est revenu pour reprendre son travail le 1er mars après un congé autorisé par son employeur sortant, TFN. Il a travaillé du 1er au 9 mars sans avenant ni contrat et n’a pas été payé. VDS lui a écrit le 13 mars qu’il ne faisait pas partie de l’entreprise, alors qu’il est de fait repris !
  • Deux salariées du 2e voient leur salaire baisser passant de 582€ à 480€ nets depuis janvier !
  • Les salarié-e-s de VDS constatent depuis janvier l’absence de la participation employeur aux frais de transport bien qu’ayant fourni copies recto verso de leur pass navigo, preuve de paiement, et même justificatif de domicile

1400m2 carré en moyenne à nettoyer par jour par personne en 3h, c’est confortable ?

Interpellé par les salariés sur les charges de travail excessives, Philippe Valton, président de VDS, a affirmé que les salarié-e-s n’avaient pas à se plaindre car leurs conditions de travail étaient « confortables » .

La surface totale du centre de finances publiques du 2e arrondissement est de 7694m². Jusqu’au 13 mars, 5 salarié-e-s étaient employés à temps partiel pour nettoyer 1500m² par personne en 3 heures environ chaque jour. Depuis le 13 mars, ils ne sont plus que 4, soit 1 923m² par salarié-e. Ces cadences sont inhumaines.

VDS une entreprise prospère avec 1 million d’euros de bénéfice et un chiffre d’affaires de 9,78 millions

Ces bons résultats se font en surexploitant les salariés...et en ne respectant pas le droit du travail.
La non reprise de salarié-e-s et la diminution des heures de travail sont illégales et augmentent encore les cadences.

Les grévistes du 2e arrondissement et le collectif CGT du nettoyage parisien appellent à un rassemblement de soutien aux grévistes de VDS pour exiger :

  • la fourniture de travail à Konateh, travaillant depuis 18 ans sur le centre des finances du 2e et le paiement des salaires qui lui sont dus
  • le maintien de leur rémunération et le paiement total de leurs mois (rappel depuis janvier)
  • le remboursement du pass Navigo
  • la reprise de toutes les clauses de leurs anciens contrats (abandon de la clause de mobilité)
  • remplacement des absences avec rémunération en conséquence

Soyons nombreuses et nombreux au rassemblement vendredi 12 mai à partir de 14h30
devant le 11-13, rue de la Banque (Métro Bourse)

Collectif CGT nettoyage parisien

Publiez !

Comment publier sur Paris-luttes.info ?

Paris-luttes.info est ouvert à la publication. La proposition d'article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail paris-luttes-infos chez riseup.net

}