Qu’est-ce qu’une alternative sociale ? Débat autour de deux livres

Débat autour de deux ouvrages : Vivre la simplicité volontaire, avec Pierre Thiesset (co-éditeur et coordinateur), et Le tour de France des alternatives, avec Emmanuel Daniel (l’auteur), le jeudi 23 avril 2015 à 20h, au CICP (21 ter rue Voltaire Paris XIe / m° Rue des Boulets).

 - 81 ko


Vivre la simplicité volontaire :

Des habitants de zone urbaine ou rurale vivent sans voiture, sans télévision, sans téléphone portable, sans lave-linge, et même parfois sans frigo… tout en étant investis dans la vie locale et en soutenant que l’on est plus heureux en possédant moins. Parmi eux, des jeunes parents intégrés professionnellement refusent l’engrenage des carrières, de l’argent, de la consommation et choisissent plutôt la solidarité et l’épanouissement intellectuel et social. D’autres ont carrément décidé de vivre en autarcie, par exemple dans une maison qu’ils ont construite dans les bois, sans eau ni électricité, «  en grève générale quotidienne contre le capitalisme  ». D’aucuns refusent un travail aliénant et se tournent vers des métiers artisanaux  : cordonniers, ébénistes, brasseurs ou paysans. Certains ont pourtant eu une vie tout ce qu’il y a de plus conformiste, comme cet ancien ingénieur qui gagnait 100 000 euros par an et qui a tout plaqué car sa «  vie n’avait aucun sens  ».
Toutes ces trajectoires, bien que très différentes, tentent d’appliquer les principes de la simplicité volontaire  : une philosophie pratique selon laquelle la vie se trouve ailleurs que dans l’accumulation indéfinie et le «  tout, tout de suite  ».
Ce livre présente une cinquantaine de parcours singuliers de déclassés volontaires qui nous expliquent les raisons de leurs choix, la manière dont ils vivent, les liens qu’ils tissent, leurs rapports aux autres, à la nature et aux savoir-faire.
Ils nous racontent comment ils s’efforcent, chacun à leur manière, de s’extirper de la société de consommation et des grands réseaux techniques pour savourer une vie riche de sens, de puissance d’agir et de liberté.

Le tour de France des alternatives :

Partout en France, des gens ordinaires sont en train de prouver que la transformation sociale n’est pas l’apanage des puissants. Partant du constat que l’Etat providence et le marché sont défaillants, ils ont décidé d’oeuvrer eux-mêmes pour répondre aux enjeux de notre temps. Pas à pas et ensemble ils apportent des réponses viables et applicables à court terme à des problématiques du quotidien : se nourrir, se loger, travailler, éduquer les enfants, produire de l’énergie, fabriquer et réparer des objets, faire vivre son quartier... Ils créent des monnaies locales, des banques villageoises, des entreprises coopératives, des parcs éoliens citoyens, des zones de résistance créative, des habitats groupés, des ateliers d’auto réparation de vélo, des circuits-courts producteurs consommateurs... Ces citoyens ordinaires luttent contre le fatalisme et l’apathie et prouvent que chacun a sa place et un rôle dans l’action. A l’heure où les urgences écologiques et sociales frappent chaque jour avec plus d’insistance aux portes de nos consciences, ces citoyens croient en un avenir meilleur et le mettent en oeuvre dès aujourd’hui. Ils redonnent espoir et envie d’agir autour d’eux, ils font renaître l’utopie. Emmanuel Daniel a sillonné les routes de France pour aller voir une cinquantaine de projets alternatifs en pleine activité. Cette virée en utopie donne un aperçu étonnant de l’extrême variété, de la richesse et du dynamisme de ces mouvements. Dans une analyse plus générale l’auteur revient sur ces nouveaux utopistes : qui sont-ils ? Qu’est-ce qui relie entre elles ces initiatives ? En quoi ce mouvement est-il en train de changer la société ?

http://www.librairie-quilombo.org/Vivre-la-simplicite-volontaire

Publiez !

Comment publier sur Paris-luttes.info ?

Paris-luttes.info est ouvert à la publication. La proposition d'article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder ! !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail paris-luttes-infos chez riseup.net