er mai,manifestation" />

Pour un 1er mai antifasciste et anticapitaliste !

C’est un 1er mai particulier cette année alors qu’on se retrouve coincé entre le marteau de l’extrême-droite et l’enclume capitaliste. De nombreux rendez-vous sont annoncés pour ne pas baisser la garde et développer nos résistances face à l’offensive capitaliste et fasciste qui se profile. Gageons que nous serons à la hauteur ce 1er mai et dans les mois à venir.
Vive le 1er mai !

Tous les rendez-vous de la journée dans le corps de l’article.

1er mai

21h30 : Occupation en cours d’un bâtiment vide au 8 rue Cuvier (métro Jussieu ou place Monge). L’objectif est de disposer d’un nouveau lieu d’organisation. Besoin de soutien, de bouffe et de quoi tenir sur place ! (23h30 : L’occupation a été expulsée par les flics)

18h30 : Si des affrontements importants se sont poursuivis tout au long du cortège après Bastille, la manifestation du 1er mai s’est finie plutôt dans le calme Place de la Nation. Un premier compte-rendu de cette journée suivra bientôt.

17h00 : La manifestation a été coupée presque dès le départ au niveau du métro chemin vert.
Des affrontements ont éclaté entre chemin vert et Bastille où les flics ont réussi à couper à nouveau le cortège. Des tirs tendus de lacrymos, coups de matraque et grenades de désencerclement ont suivi. Plusieurs personnes blessé.e.s, arreté.e.s, et les longues pauses de la cgt sont à noter. La manifestation ne tardera pas à arriver vers nation, où on voit plusieurs camions anti-émeute et des canons à eau.

12h10 : C’est fini au Carrousel. Place des Fêtes le rassemblement commence. Quelques groupes de baqueux sur les bords de la place.

11h45 : Des nouvelles du rassemblement en mémoire de Brahim Bouarram. Les manifestant-es se sont fait repousser pour que Macron et autres politique puissent récupérer tranquillement le rassemblement. Un cortège est parti pour déposer une gerbe de fleurs dans la Seine. Une trentaine de camion de police sur place.

JPEG - 110.7 ko
L’échauffourée de Clichy, 1er mai 1891 *

Retour sur les origines historiques du 1er mai

10h30 :
Mairie de Saint-Denis

11h :
Pont du Carrousel

12h :

Place des Fêtes

13h15 :

Place de la Sorbonne

14h30 :

République
La manifestation traditionnelle du 1er Mai partira de la Place de la République à 14h30. Elle passera par Bastille, l’avenue Daumesnil, le boulevard Diderot puis se terminera à la Place de la Nation.

Plusieurs appels :

  • Génération Ingouvernable
    JPEG - 101 ko
  • Le CLAP

17h :

P.-S.

A propos du logo :

L’affaire de Clichy désigne les suites d’une échauffourée survenue à Clichy le premier mai 1891.
Le 1er mai 1891, jour de la fusillade de Fourmies, une trentaine de manifestants improvisent un défilé allant de Levallois-Perret à Clichy, drapeau rouge en tête. Un peu avant trois heures, alors que le drapeau est roulé et que les manifestants se dispersent, le commissaire Labussière donne l’ordre de s’emparer de l’emblème. C’est l’incident, des coups de feu sont échangés et des agents de police légèrement blessés. Trois anarchistes sont aussitôt arrêtés, dont Louis Leveillé, lui-même blessé par balle. Dès leur arrivée au poste, ils subissent un violent passage à tabac, ce qui révolte les anarchistes. Lors de leur procès, le 28 août de la même année, l’avocat général Bulot requiert la peine de mort contre l’un des prévenus. Le verdict est sévère : Henri Louis Decamps est condamné à cinq ans de prison, Charles Auguste Dardare à trois ans, Louis Leveillé est acquitté. Cette histoire mériterait un article spécifique.

Publiez !

Comment publier sur Paris-luttes.info ?

Paris-luttes.info est ouvert à la publication. La proposition d'article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail paris-luttes-infos chez riseup.net

}