Paris : la Pride sous pression de la préfecture

Y’a pas que les manifestations sociales qui sont victimes du préfet Michel Cadot. La marche des fiertés, autrement appelé Pride, qui aura lieu samedi 2 juillet, est aussi emmerdée par la préfecture de Paris.

Après une tentative de report par les autorités, l’Etat a finalement été contraint d’accepter la manif.

Mais celle ci est ridiculement courte. Quand on sait les dizaines de milliers de personnes qui vont venir cette année comme toutes les années.

L’inter LGBT explique dans son communiqué :

A la suite de 2 semaines de négociation avec la Préfecture de Police de Paris et le Ministère de l’Intérieur, un nouveau parcours a été fixé pour assurer le bon déroulement de la Marche des Fiertés LGBT de Paris. La Marche partira ce samedi 2 juillet à 14h du Louvre pour rejoindre Bastille, avec un parcours situé le long des quais.

Assurer la sécurité des marcheuses et des marcheurs est une priorité pour l’Inter-LGBT. C’est pourquoi un travail spécifique s’est amorcé avec la Préfecture de Police de Paris à la suite de l’attentat LGBTphobe d’Orlando afin d’assurer un dispositif de sécurité optimal.

Refusant en bloc un nouveau report de la date de la Marche (ici renvoi vers le CP du report initial) et avec un trajet de 2,5km au lieu des 4,6 km du parcours initial, l’Inter-LGBT appelle au plus grand rassemblement pour la visibilité de nos revendications.

Évidemment l’état a mis en avant la "sécurité" des personnes. Pour les homosexuel(le)s la meilleur des sécurité selon l’état est donc encore la même : se cacher et ne pas affirmer son identité. On ne le répétera jamais assez : merci le PS !

Publiez !

Comment publier sur Paris-luttes.info ?

Paris-luttes.info est ouvert à la publication. La proposition d'article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail paris-luttes-infos chez riseup.net

}