Nouvelle Zone de "Sécurité" Prioritaire dans le 20e

Valls vient d’annoncer sa "3e vague" de Zone de sécurité Prioritaire (ZSP).

Dans l’article"Qu’est ce qu’une ZSP ?" sur le site du ministère de l’intérieur", on nous explique qu’une ZSP est uniquement orientée vers le répressif. Un brin flippant ils nous annoncent que :

Ces efforts concernent tous les acteurs de la police nationale : si la sécurité publique est impliquée dans le dispositif, la police judiciaire, la PAF, les CRS… le sont tout autant. L’enjeu est bien d’obtenir sur le terrain un effet multiplicateur grâce à l’action conjointe des services, chacun apportant son savoir-faire et sa « valeur ajoutée » au dispositif global.

Cette action collective doit être mise au service d’objectifs partagés, ciblés, évolutifs et adaptés aux particularités des territoires concernés et de la délinquance constatée.

Cette mobilisation doit déboucher sur des résultats tangibles. Il s’agit de faire baisser la délinquance et d’améliorer concrètement les conditions de vie des habitants des quartiers concernés.

Tout cela ne peut se faire sans la collaboration active de tous les partenaires locaux de la police nationale : justice, éducation nationale, municipalités, bailleurs, transporteurs, associations…

Les habitants sont les premiers concernés.

Ils doivent non seulement être parfaitement informés, mais encore régulièrement consultés afin d’emporter leur indispensable adhésion.

On a tout ici. Le maintien de l’ordre (CRS), le service après vente (justice), les logeurs de "délinquants" (qui habitent forcément dans des HLM hein !), l’éducation nationale qui trie dès vos 7 ans les "bons" et les "mauvais" et bien sur les sans-papiers (la PAF) puisque la délinquance semble nécessairement défini par la couleur de peau... Classes laborieuses, classes dangereuses...

Or donc le nouvel élu est le 20e... Il y’avait pour l’instant deux ZSP. Une dans le 19e autour de la Cité Curial et une autre dans le 18e à la Goutte d’or. Mais bon là il faut bien répondre aux impératifs des journalistes qui nous expliquent à longueur de temps que Paris est la capitale du crime.
Alors le 20e semblait une évidence. La zone concernée est entre le périph’ et le boulevard Davout. Elle couvre une superficie très importante puisqu’elle fait une incursion jusqu’à la rue des Pyrénées pour englober le quartier St Blaise.
C’est donc un bon quart du 20e qui va être quadrillé par les keufs sous prétexte de lutte contre les trafics.
Il est à noter tout de même que cette zone a été défini en étroite collaboration avec la Mairie de Paris puisque Delanoë himself à demandé à ce que ce quartier soit ainsi classé comme sensible.

Nous attendons donc avec impatience les prochaines annonces qui devraient classer la totalité des 18,19 et 20e en ZSP histoire de bien expliquer aux pauvres qui c’est les patrons...
Et qui sait ? peut être dans 10 ans, la rue St andré des arts sera elle aussi ZSP ? Et peut être finalement il y’aura des flics partout. Rêve ultime de l’état et des bourgeois...

Attention ! Le quotidien Metro publie cette carte, mais le ministère annonce que les limites ne sont pas encore définies. Dans un premier temps, on a parlé d’une ZSP en deux morceaux, l’un sur le quartier des Amandiers, l’autre sur Saint-Blaise-la Réunion. La ZSP comme présentée ici correspond plus au voeu de la maire du 20e, Calandra, qui souhaitait s’attaquer au marché des Biffins à la Porte de Montreuil. Cette zone ne couvre donc pas les Amandiers, et pas vraiment la place de la Réunion. Reste à savoir si une nouvelle carte sera communiquée. Nous publierons un article dès que nous aurons plus d’informations.


Afficher Les zones de sécurité prioritaires de la capitale sur une carte plus grande

Publiez !

Comment publier sur Paris-luttes.info ?

Paris-luttes.info est ouvert à la publication. La proposition d'article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail paris-luttes-infos chez riseup.net

}