Nous, les expulsé.e.s du 30 rue Gambetta, Montreuil

Enième expulsion de migrant.e.s à Montreuil par le maire Bessac, depuis des familles dorment dans la rue.

Vendredi 6 octobre la police est venue nous [1] expulser violemment du 30 rue Gambetta, à Montreuil, où nous logions depuis plusieurs semaines. [2]
Depuis nous dormons dehors. Il y a des enfants, des femmes enceintes, certains commencent à tomber malades à cause du froid. Les voitures passent tout près de nous et on risque des accidents, notre condition de vie se détériore malgré le soutien des voisin.e.s.

Les personnes expulsées demandent à ce que tout le monde continue à les soutenir !
Nous organisons quasi quotidiennement des assemblées devant notre ancien domicile le soir à partir de 19h.

Nous voulons retrouver un toit, ne pas vivre dehors comme des animaux.
Nous sommes des êtres humains et nous voulons pouvoir vivre dignement
.

Les expulsé.e.s du 30 rue Gambetta à Montreuil.

Notes

[1Un groupe de personnes migrantes la plupart venant de la Côte d’Ivoire, qui habitaient un bâtiment de propriété de la mairie de Montreuil.

[2Le squat était un lieu d’habitation (immeuble sur quatre étages avec des appartements vide depuis un an sans qu’aucun projet soit réalisé).

Publiez !

Comment publier sur Paris-luttes.info ?

Paris-luttes.info est ouvert à la publication. La proposition d'article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail paris-luttes-infos chez riseup.net

}