Nous, habitants du bidonville du boulevard Ney,

Lettre ouverte rédigée et signée par les habitants du bidonville du boulevard Ney à propos de leur possible expulsion.

« S’il vous plaît, laissez-nous rester ici jusqu’en mars-avril, nous n’avons pas où aller. »

Il y a un an, le bidonville du Boulevardd Ney était expulsé et les familles se retrouvaient à la rue en plein hiver. Les enfants ont du quitter l’école, toutes les démarches d’insertion ont été interrompues.
Elles ont repris quelques mois plus tard, lorsque les familles se sont réinstallées au même endroit, sur les rails de la petite ceinture, toujours inutilisés.

Et tout recommence aujourd’hui puisque SNCF Réseau, propriétaire du terrain, a demandé et obtenu la possibilité d’expulser dans 4 semaines. Délai trop long selon elle, puisqu’elle voudrait le ramener à 48 heures, et a déposé vendredi un référé au tribunal de Paris qui statuera le 8 février.

Devant cette menace, les habitants écrivent.
Leur lettre a été envoyée à Madame Hidalgo, elle s’adresse à tous et propose des solutions pour sortir enfin de la précarité, notamment un projet de construction de maisons en bois (Facebook : Les bâtisseurs de cabanes).

« Nous, habitants du bidonville du boulevard Ney,
Nous voulons rester ici pendant l’hiver parce que nous avons des enfants. S’il vous plaît, laissez-nous rester ici jusqu’en mars-avril, nous n’avons pas où aller.
Nous nous engageons à garder le bidonville propre, à mettre des extincteurs...
Nous avons beaucoup d’enfants, nous nous engageons à prendre des mesures pour inscrire les enfants à l’école, certains sont déjà inscrits et ça se passe bien !
Nous sommes des familles qui veulent s’intégrer, nous voulons trouver un travail, inscrire nos enfants à l’école, avoir une vie meilleure, ne plus vivre dans la misère. Nous voulons un lieu aménagé pour nos familles, pour une période plus longue. Ce n’est pas quelque chose d’impossible ici en France, car ça existe à Bobigny, Massy Palaiseau, Saint-Denis.
Nous avons un projet depuis 2015, Les Bâtisseurs de cabanes, et nous voulons que ce projet de maisons en bois soit approuvé au plus vite, si c’est possible, pour ne pas nous retrouver à la rue avec nos familles comme l’an dernier.
Nous ne voulons pas que ça se passe ici en France comme ça s’est passé à Madrid, en Espagne, il y a maintenant quelques années. Ils ont expulsé les habitants d’un bidonville, les gens se sont retrouvés à la rue et un enfant a été écrasé par une voiture. Après cette tragédie la mairie de Madrid a donné un lieu aménagé (avec lumière, WC et douches).

Au nom de toutes les familles, nous vous remercions.

Les habitants du bidonville du boulevard Ney,
23 janvier 2017
 »

Suit la liste des 146 signataires les 24 et 25 janvier 2017....

Version originale en roumain, signée par les habitants :

PDF - 10 Mo

P.-S.

Logo : image d’illustration

Publiez !

Comment publier sur Paris-luttes.info ?

Paris-luttes.info est ouvert à la publication. La proposition d'article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail paris-luttes-infos chez riseup.net

}