Mouvement contre la loi travail : encore des condamnations

Si le mouvement contre la loi Travail semble bel et bien terminé, les suites répressives continuent. Plusieurs centaines de personnes dans toute la France attendent leur procès et les flics sont encore à la recherche de plusieurs personnes.

Ce 3 novembre, c’est Nicolas Jounin, enseignant, qui a été condamné à 6 mois avec sursis, au tribunal de Bobigny, malgré l’incohérence des charges qui pesaient contre lui :

Le commissaire divisionnaire présent sur place est lui formel : c’est Nicolas Jounin qui l’a frappé. Dans les procès-verbaux, il décrit « un homme de type européen, aux cheveux blonds courts et à la calvitie partielle ».Or, le manifestant portait ce jour-là un bonnet, selon son témoignage et des captures de vidéo présentées lors de son procès.

Nicolas Jounin et son camarade Nicolas P., cheminot, avaient été arrêtés le 28 avril suite à une action de blocage économique du port de Gennevilliers, appelée par l’assemblée interprofessionnelle de Saint-Denis, et alors qu’ils rejoignaient la Bourse du Travail de Saint-Denis. Le premier est accusé de violences contre un policier, le second de port d’un Opinel (!).

Voir le compte-rendu de Solidaires Saint-Denis du procès.
Le procès de Nicolas P. a été reporté au 5 janvier 2017.

Publiez !

Comment publier sur Paris-luttes.info ?

Paris-luttes.info est ouvert à la publication. La proposition d'article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail paris-luttes-infos chez riseup.net