Le point sur les arrestations après la journée de manifestation du 10 octobre

Grève, manifestation, occupation... infos pratiques sur la journée du mardi 10 octobre et les jours d’après.

12 octobre : 8 arrestations ont été recensées au cours de la manif du 10 octobre, et 4 lycéens ont été arrêtés lors des blocages. Des comparutions immédiates pourraient avoir ce matin au TGI de Paris. Par ailleurs un rassemblement de solidarité est prévu ce jeudi à 18h devant le commissariat du 5e, 4 rue de la montagne Ste Geneviève, métro Maubert-Mutualité, avec un syndicaliste (CGT restauration) toujours en garde-à-vue là-bas.

La manifestation vient de se terminer, plus de 50 000 personnes sont arrivées à Nation. Selon les medics, il y a eu de nombreux blessé.e.s dont au moins 3 à la tête. La pref parle de 8 interpellations.
Venez de 18h à 21h, à la Bourse du Travail de Paris (salle Fernand Pelloutier) pour discuter avec la Coordination anti-répression à propos des personnes interpellées lors de la manif.
La coordination anti-répression a recensé 8 arrestations pendant la manif à Paris : 4 avenue Daumesnil, 4 autres boulevard Diderot.

Suivi de la journée du 10 octobre (mise à jour automatique)

00:38 STATUS_DEFAULT

«Pédés », « Pirate somalien », mains au cul : garde-à-vue pour 4 lycéens de Bergson https://paris-luttes.info/pedes-pirate-somalien-mains-au-cul-8853

22:07 STATUS_DEFAULT

En parallèle de l'occupation, un appel à soutenir les interpellé.e.s devant le commissariat du 5e circule. Besoin de soutien aussi !

Le président de Paris 1 promet aux occupant.e.s que les flics ne rentreront pas. Mais ces derniers ne manqueront pas de faire le siège de l'institut. Ils ne donne donc aucune garantie. 21:13 STATUS_DEFAULT

Le président de Paris 1 promet aux occupant.e.s que les flics ne rentreront pas. Mais ces derniers ne manqueront pas de faire le siège de l'institut. Ils ne donne donc aucune garantie.

Les avions sont désormais  moins  sophistiqués, mais l'effet de nombre est épatant. 20:40 STATUS_DEFAULT

Les avions sont désormais moins sophistiqués, mais l'effet de nombre est épatant.

20:23 STATUS_DEFAULT

Une centaine de personne est venue soutenir l'occupation à l'extérieur, alors que les gardes mobiles bloquent toujours l'accès au bâtiment.

20:23 STATUS_DEFAULT

Deux banderoles ornent la façade de l'institut. On peut lire sur celles-ci : "Solidarité avec les inculpés du quai de Valmy" "Occupation"

20:21 STATUS_DEFAULT

A noter, le président de l'institut a demandé à ce qu'il puisse rentrer. Il veut expliquer qu'il faut quitter les lieux à 21 h30 sinon il devra faire intervenir la police.Il ne veut pas car en "30 ans de carrière il ne l'a jamais fait". Ce qui est faux, car l'Institut s'était fait expulser pendant la LRU 2 en 2009.

19:56 STATUS_DEFAULT

Communiqué des occupant.e.s de l'Institut de géographie :Nous, occupants et occupantes de l'Institut de géographie, occupons ce lieu pour plusieurs raisons. D'abord, nous refusons les politiques néolibérales et sécuritaires, macronistes ou non. Nous occupons dans le même état d'esprit que celui qui a animé le mouvement du printemps 2016. Ensuite, nous occupons en soutien aux inculpé.e.s de l'affaire du quai Valmy. Nous demandons la relaxe de tous les inculpé.e.s, sachant très bien que c'est là le procès du mouvement Loi Travail. Enfin, nous occupons en protestation contre l'immonde festin des gestionnaires des plus grandes entreprises de France, venus fêter la victoire de "l'entreprise France" le 12 octobre au pré Catelan dans le bois de Boulogne. À leur banquet de riche, nous opposons notre festin et invitons quiconque se sent proche de cette occupation à venir la soutenir. Et en plus on a du Champagne ! Nous appelons plus particulièrement universitaires et intellectuels à prendre position en faveur de l'occupation, afin que la menace d'évacuation qui pèse sur elle soit plus difficile à mettre en œuvre. Contre l'occupation capitaliste du monde, occupons les facs !

Les gardes mobiles mettent leurs casques afin de se protéger de ce projectile. 19:45 STATUS_DEFAULT

Les gardes mobiles mettent leurs casques afin de se protéger de ce projectile.

19:29 STATUS_DEFAULT

Besoin de monde pour soutenir l'occupation

Plusieurs camionettes de GM arrivent sur place. Ils essayent de rentrer dans le bâtiment et ils bloquent l'accès pour les gens de l'extérieur. 19:29 STATUS_DEFAULT

Plusieurs camionettes de GM arrivent sur place. Ils essayent de rentrer dans le bâtiment et ils bloquent l'accès pour les gens de l'extérieur.

Les occupant.es appellent à rejoindre le lieu. Pour le moment l'amphi est occupé et y a des gens dans le hall et couloir. 19:03 STATUS_DEFAULT

Les occupant.es appellent à rejoindre le lieu. Pour le moment l'amphi est occupé et y a des gens dans le hall et couloir.

18:38 STATUS_DEFAULT

Occupation en cours de l'Institut de géographie, au 191 rue Saint jacques, RER B Luxembourg. Plusieurs centaines de personnes à l'intérieur.

18:10 STATUS_DEFAULT

La manif se termine tranquillement. La place de la Nation se vide.

17:48 STATUS_DEFAULT

Quelques notes sur la charge et la stratégie de flics : Bien qu'elle était assez violente, elle s'est deroulée dans un temps très court et sur un endroit précis. Les flics ont tout de même paniqué quand ils se sont retrouvés entre les manifestants et la pression les a fait reculer.La solidarité entre les gens du cortège était assez présente

17:43 STATUS_DEFAULT

Pour l'instant on nous signale pas des fouilles a la sortie.

17:40 STATUS_DEFAULT

Pour revenir sur les faits suite à la charge: Après la charge au début du Boulevard Diderot les flics ont reculé avec au moins 3 interpellés. Puis la manif a repris jusqu'à Nation dans le calme. Depuis les syndicalistes arrivent sur la place.

17:39 STATUS_DEFAULT

RDV ce soir de 18h à 21h, à la Bourse du Travail de Paris, rue du Chateau d'Eau salle Fernand Pelloutier avec la Coordination anti-répression, à propos des personnes interpellées lors de la manif

17:38 STATUS_DEFAULT

La coord-anti rep signale que les personnes proches des interpellé-e-s pourront les rencontrer ce soir de 18h à 21h à la Bourse du Travail en salle Fernand Pelloutier.

17:06 STATUS_DEFAULT

Au moins une arrestation sur l'angle Boulevard Ledru Rollin et rue Charenton.

17:00 STATUS_DEFAULT

Rappel : pour des informations sur les arrestations qui ont eu lieu : 07 53 13 43 05 (coord anti rep)

16:48 STATUS_DEFAULT

La tête de cortège arrive à Nation. Selon une medic au moins 3 blessé.e.s à la tête.

16:40 STATUS_DEFAULT

Gros cortège de tête (~5000 personnes) arrive bientôt à Nation. Au moins 1 autre personne blessée à la tête (coups de matraques).

A l'arriere de la tête du cortège, on voit plein de pubs sauter. 16:39 STATUS_DEFAULT

A l'arriere de la tête du cortège, on voit plein de pubs sauter.

16:34 STATUS_DEFAULT

Des appels pour la chasse aux DRH circulent en manif https://paris-luttes.info/entreprise-france-toutes-et-tous-8835 16:32 STATUS_DEFAULT

Des appels pour la chasse aux DRH circulent en manif https://paris-luttes.info/entreprise-france-toutes-et-tous-8835

Pris en sandwich, les flics se replient. Le cortège se reforme et se relance sur le boulevard Diderot. 16:31 STATUS_DEFAULT

Pris en sandwich, les flics se replient. Le cortège se reforme et se relance sur le boulevard Diderot.

16:19 STATUS_DEFAULT

Au moins 3 arrestations. De nombreux blessé.e.s dont une personne sévèrement blessée à la tête.

16:19 STATUS_DEFAULT

Deux autres charges ont eu lieu sur l'arrière du cortège de tête avec grenades.

16:18 STATUS_DEFAULT

Longue charge policière sur la tête de manif avec grenades de désencerclement et lacrymos. Les flics bloquent au niveau du boulevard Diderot.

La manif stagne sur l'avenue Daumesnil. Un canon à eau arrive sur place. 15:57 STATUS_DEFAULT

La manif stagne sur l'avenue Daumesnil. Un canon à eau arrive sur place.

15:56 STATUS_DEFAULT

Les flics lancent les premiers gaz. Ils ont essayé de charger le cortège mais après un moment de confusion, le cortège s'est ressoudé. A priori pas d'arrestations à ce moment.

HSBC bam boum bim! Les flics viennent à son secours. 15:50 STATUS_DEFAULT

HSBC bam boum bim! Les flics viennent à son secours.

15:46 STATUS_DEFAULT

Un journaliste de RT France (organe de presse à la solde de Poutine) multiplie les vidéos fafs contre les "antifas" au coeur du cortège de tête, mettant en danger les manifestant.e.s.

15:40 STATUS_DEFAULT

La manif se déroule plutot dans le calme. On note quand même une petite tension à l'entrée de l'avenue Daumesnil. Les flics envoient une grenade. Pas de blessés à priori. La manif reprend son cours.

Hommage à la keufmobile sur l'Opéra 15:16 STATUS_DEFAULT

Hommage à la keufmobile sur l'Opéra

15:14 STATUS_DEFAULT

Carré de tête arrive à Bastille. On voit des grilles à chaque sortie de Bastille.

Plusieurs dizaines de milliers de personnes dans la manifestation. Plus de 2000 personnes en tête mais ça grossit encore. 15:04 STATUS_DEFAULT

Plusieurs dizaines de milliers de personnes dans la manifestation. Plus de 2000 personnes en tête mais ça grossit encore.

14:49 STATUS_DEFAULT

Sous les applaudissements de la foule une caméra de surveillance se fait bomber.

Un cortège de tête de plusieurs centaines de personnes s'est formé. "Ni dieu ni maître ni Mélenchon" au passage devant le point fixe LFI. 14:48 STATUS_DEFAULT

Un cortège de tête de plusieurs centaines de personnes s'est formé. "Ni dieu ni maître ni Mélenchon" au passage devant le point fixe LFI.

14:44 STATUS_DEFAULT

Un cortège de Nanterre arrive à l'avant. On entend les classiques "Siamo Tutti antifascisti" et "ah anti anticapitalista".

14:38 STATUS_DEFAULT

La manif démarre doucement. La tête est au niveau de Saint-Sébastien - Froissart. De plus en plus de monde dans les cortèges. Les flics sont présents uniquement dans les rues parallèles.

14:35 STATUS_DEFAULT

Présence signalée des syndicats policiers Alliance, FO et CFDT police... Fouilles également place de la République par des flics en civil et en uniformes.

Une tête de cortège avec les witch block et pink block. On entend "Macron, Macron, on t'encule pas, la sodomie c'est entre ami.e.s" 14:29 STATUS_DEFAULT

Une tête de cortège avec les witch block et pink block. On entend "Macron, Macron, on t'encule pas, la sodomie c'est entre ami.e.s"

République à moitié plein, mais le cortège s'avance pas mal boulevard du Temple. 14:27 STATUS_DEFAULT

République à moitié plein, mais le cortège s'avance pas mal boulevard du Temple.

14:12 STATUS_DEFAULT

Les stations Filles du calvaire, Chemin Vert et Saint-Sébastien Froissart (ligne 8) sont fermées sur demande de la préfecture. Les sorties de République également, mais pas la correspondance.

14:12 STATUS_DEFAULT

Fouilles côté Boulevard du Temple de tout ce qui a l'air jeune ou à capuche.

13:57 STATUS_DEFAULT

Fouilles aléatoires sur le boulevard St Martin.

13:28 STATUS_DEFAULT

Rappel : pour signaler des contrôles, des arrestations... : 07 53 13 43 05 (coord anti repression)

13:19 STATUS_DEFAULT

A Lyon, Mailly, le leader de FO, a été exfiltré de la manif sous la pression des manifestant.e.s. https://rebellyon.info/Public-Prive-Contre-la-regression-sociale-18251

13:16 STATUS_DEFAULT

Fouilles signalées à la sortie du métro Jacques Bonsergent (ligne 5).

12:57 STATUS_DEFAULT

Au lycée Mozart (Blanc-Mesnil) les lycéens ont bloqué et distribué des tracts. Grève également chez les enseignants. Un rassemblement a eu lieu à Bobigny. Cortège commun des lycées du 93 prévu pour la manif de 14h à République.

Un point sur la situation de la grève en Île-de-France à 12h30 https://paris-luttes.info/le-point-sur-la-greve-a-12h30-8850 12:48 STATUS_DEFAULT

Un point sur la situation de la grève en Île-de-France à 12h30 https://paris-luttes.info/le-point-sur-la-greve-a-12h30-8850

12:09 STATUS_DEFAULT

Dans l'Education nationale les chiffres des grévistes sont minorés par le Ministère. Ils annoncent 15,5% sur l'ensemble du personnel, mais ne prennent en compte que les personnes commençant à 8h du matin et en font un pourcentage sur l'ensemble des personnels, même ceux ne travaillant pas ce mardi.

11:02 STATUS_DEFAULT

Dans les écoles, les syndicats annoncent 1 instit sur 2 en grève au niveau national. Grosse mobilisation des personnels (non enseignants) également.

Flics et pompiers sont intervenus pour éteindre le feu au lycée Voltaire (20e). Toujours beaucoup de monde devant le lycée. 11:01 STATUS_DEFAULT

Flics et pompiers sont intervenus pour éteindre le feu au lycée Voltaire (20e). Toujours beaucoup de monde devant le lycée.

Lycée Renoir (17e) "Les fainéants se sont levés tôt" peut-on lire sur une pancarte.(Les dernières photos sont de blocus info https://twitter.com/BlocusInfos) 10:56 STATUS_DEFAULT

Lycée Renoir (17e) "Les fainéants se sont levés tôt" peut-on lire sur une pancarte.(Les dernières photos sont de blocus info https://twitter.com/BlocusInfos)

Lycée Pasteur (19e)"Précarité Généralisée" 10:45 STATUS_DEFAULT

Lycée Pasteur (19e)"Précarité Généralisée"

Lycée Voltaire ? Présent contre les ordonnances 10:41 STATUS_DEFAULT

Lycée Voltaire ? Présent contre les ordonnances

Intervention policière au lycée Ravel (20e). Le blocage tient toujours. 10:38 STATUS_DEFAULT

Intervention policière au lycée Ravel (20e). Le blocage tient toujours.

Lycée Bergson (Paris19e) 10:33 STATUS_DEFAULT

Lycée Bergson (Paris19e)

Lycée Arago 10:07 STATUS_DEFAULT

Lycée Arago

09:30 STATUS_DEFAULT

Blocages en cours de nombreux lycées. Jules Siegfried (10e), Henry Bergson (19e), Lamartine (9e), Jean Jaures et Condorcet (Montreuil), Renoir (17e), Henry Berlioz (Vincennes), Fénélon (6e), Arago (12e), Ravel (20e), Pasteur (19e), Renoir (17e), Voltaire bloqué par les élèves et fermé par la direction (11e)...

Qui peut faire grève ?

Tout le monde.

PNG - 1.9 ko

L’union syndicale Solidaires a lancé un appel national à la grève. Pour les salarié.e.s du privé, syndiqué.e.s ou non, cet appel est suffisant pour s’inscrire légalement dans le cadre collectif du droit de grève.

Pour la fonction publique, plusieurs préavis (c’est obligatoire dans le public) ont été déposés par les syndicats.
Une seule restriction : les personnes soumis à la déclaration d’intention de grève qu’il faut remplir plusieurs jours avant (pour mardi c’est donc trop tard).
Aucune obligation de prévenir son employeur avant le début de la grève, mais au début de l’arrêt de travail. Un mail suffit.

JPEG - 67.9 ko
Coordination anti-répression

La ligne sera ouverte mardi et mercredi.

PNG - 3.4 ko

Si ... tu es témoin d’une interpellation ou de violences policières, tu cherches des nouvelles de proches qui ont été interpellés ou dont tu es sans nouvelles, ou pour d’autres urgences, appelle le : 07 53 13 43 05

Attention, au tél : ne pas donner de noms ou de détails qui pourraient être dangereux pour les personnes interpellées.
Pour les autres cas, envoie un mail à : stoprepression(AT)riseup.net

10, 11, 12 octobre...

  • Mardi 10 octobre était une journée de grève de la fonction publique qui se transforme en grève interprofessionnelle (public-privé) contre les ordonnances Macron sur le code du travail. Des assemblées interpro ouvertes à tous les grévistes se tiendront le matin dans le 92, le 93, le 94, ou encore à Paris 15e. Des départs collectifs auront également lieu de toute la région parisienne. Plus d’infos sur Démosphère.
  • La manifestation parisienne est prévue à 14h au départ de République en direction de Nation en passant par Bastille.
  • Une grande occupation, pour en faire un lieu de lutte et d’organisation, est prévue à la fin de la manif, et les modalités seront disponibles à ce moment-là.
  • Mercredi 11 octobre sera le jour du rendu du procès des inculpé.e.s dans l’affaire de la police de voiture brûlée quai de Valmy au printemps 2016. Un rendez-vous collectif est appelé au Tribunal de Grande Instance de Paris à 10h (métro Cité). Un second rendez-vous le soir à Ménilmontant à 19h30.
  • Jeudi 12 octobre. Chasse aux DRH dans le Bois de Boulogne.

P.-S.

Photo de couverture : @Bertrand

Publiez !

Comment publier sur Paris-luttes.info ?

Paris-luttes.info est ouvert à la publication. La proposition d'article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail paris-luttes-infos chez riseup.net

}