Le CROUS vient de détruire toutes nos affaires

Communiqué des résidents du bâtiment B de la cité U de Nanterre suite à la destruction de la cuisine collective.

Avec les résidents des étages 1 à 3, nous avions aménagé la cuisine du 2ème étage du bâtiment B de la résidence de Nanterre. L’aménagement comprenait des meubles de cuisine, des fours, assiettes et autres matériels...

Nous y avons développé des valeurs d’autogestion et de partage : des initiations à la récupération de nourriture pour permettre aux plus pauvres et aux intéressés de manger gratuitement. On organisait des repas communs, nous expérimentions une bibliothèque autogérée et on allait mettre en place des projections de films autour du féminisme. Le ménage était fait par les résidents eux-mêmes avec parfois avec l’aide des femmes ménage (qui subissent une forte pression de la direction).

Nous avons brisé l’isolement des résidents et cassé l’ambiance déprimante des cités u qui sont pour la plupart des trous à rat. La cuisine a très bien fonctionné pendant environ 3 mois. Elle était appréciée de tous, des personnes d’autres bâtiments et de différentes nationalités venaient même y manger ! Cela montre bien que contrairement aux accusations du CROUS elle était globalement propre et utilisable.

Le CROUS a mené en cachette des « inspections », puis décrété que la cuisine était « sale ». Ils ont même profité de la période de partiels où nous étions moins disponibles à faire le ménage pour prendre en photo la cuisine sale et nous discréditer. Cette pratique digne de mauvais films d’espionnage est inadmissible d’autant plus que les responsables du CROUS ont décidé sans nous prévenir de détruire tous nos aménagements et notre matériel. Rappelons qu’avant notre venue, cette cuisine était squattée par des non résidents qui venaient y consommer et vendre de la drogue, boire de l’alcool et urinaient bien souvent par terre... Où était le CROUS à ce moment là ???

Nous soupçonnons que la réelle raison de sa fermeture soit son engagement politique affiché antifasciste et autogestionnaire. Cela empêche le CROUS de contrôler notre mouvement mais ne nuit en rien au respect du bon fonctionnement de la cité universitaire. Les responsables du CROUS étant au courant de notre démarche et en tant qu’organisation à notre service, ils auraient dû nous contacter pour trouver un arrangement et certainement pas intenter une action violente à notre égard.

  • Nous exigeons le remboursement de notre matériel détruit
  • Nous exigeons que le CROUS nous contacte systématiquement s’ils émettent des avis ou ont des décisions à prendre nous concernant.
  • Nous revendiquons le droit de pouvoir aménager la cuisine et de nous organiser autour d’un lieu de vie convivial.
  • Nous condamnons les pratiques dégueulasses des responsables de la cité u qui ont démoli notre cuisine sur de faux prétextes.
  • Nous refusons la mise en place de référent-e-s pour la cuisine, s’il y a un problème les responsables peuvent s’adresser à tout le monde.

Suite à l’intransigeance de l’administration, nous refusons tout compromis sur ces revendications et nous exigeons de pouvoir nous organiser sans qu’on nous mette des bâtons dans les roues alors que nous ne nuisons à personne. Notre réaction est proportionnelle à l’agressivité de la direction du CROUS. Nous ne nous laisserons pas faire !

Nous appelons à un rassemblement Mardi 24 Janvier à 18h30 devant le bâtiment A-B de la résidence pour faire pression sur l’administration et obtenir de plein droit ce qui relève du bon sens.

Les habitants de la cité U

Publiez !

Comment publier sur Paris-luttes.info ?

Paris-luttes.info est ouvert à la publication. La proposition d'article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail paris-luttes-infos chez riseup.net

}