OuïFM sexiste : "Encore une remarque de gonzesse"

Tout a commencé par une "plaisanterie" d’Arnold, l’animateur du matin sur OUI FM, qui a suscité la réaction d’une auditrice via Twitter : "Si le présentateur de OUI FM pouvait arrêter de gâcher la qualité musicale de la radio par ses remarques misogynes ça serait cool. Merci." Ce à quoi l’animateur répond par un autre twitt : "Encore une remarque de gonzesse".

JPEG - 19.4 ko

Ce vendredi matin, les employés de OUI FM sont arrivés au bureau pour trouver la devanture de leur immeuble couverte de messages. La radio a décidé de porter plainte pour dégradation.

JPEG - 434 ko

Le président de la station, Emmanuel Rials, a fini par réagir, assurant lire le tweet d’Arnold au deuxième degré, et que OUI FM faisant partie d’un groupe dirigé par une femme, la radio ne pouvait absolument pas être accusée de sexisme.
"le groupe Arthur World Radio est présidé par une femme. Donc, il n’y a pas de sexisme chez nous."

Source : L’express

Les remarques sexistes sont de plus en plus courantes à la radio. Le pseudo-libertaire Michel Onfray déclarait récemment sur France Inter, en parlant de Trierweiler : "Cette Rastignac n’est pas une oie blanche, la libido lui a beaucoup servi dans son trajet." Et sur sa lancée : "L’école a décidé qu’il était réactionnaire d’apprendre à lire à écrire et à compter. Maintenant on nous dit qu’il faut apprendre à trier ses ordures, qu’il faut apprendre la théorie du genre, qu’il faut apprendre à être programmateur informatique". [1] Les médias dominants cherchent désespérément à relancer l’audimat en donnant une tribune à l’offensive réactionnaire, en particulier anti-féministe. A nous de rester vigilant-e-s, et de combattre sans compromis la banalisation des remarques homophobes ou sexistes.

JPEG - 200.7 ko
JPEG - 488.1 ko
JPEG - 357.2 ko
JPEG - 215.4 ko

Publiez !

Comment publier sur Paris-luttes.info ?

Paris-luttes.info est ouvert à la publication. La proposition d'article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail paris-luttes-infos chez riseup.net