La police tire à balle réelle contre les émeutiers d’Aulnay : Rassemblement du mardi 7 février à Ménilmontant

La nuit a été chaude à Aulnay consécutivement à la "bavure" policière contre Théo et son témoignage montrant le caractère sadique et raciste de ces violences. Cette nuit des affrontements ont émaillé la soirée. Affrontements qui se sont soldés par des tirs à balles réelles de gendarmes.


Mise à jour, 22h :
Après plusieurs tentatives de rassemblement autour du métro Menilmontant, une manifestation un peu conséquente a pu partir. Environ 150 personnes ont descendu la rue Jean-Pierre Timbault très vite rejoint par des gens, notamment des passants. La manifestation sauvage s’est terminée dans le 3eme arrondissement harcelé par les flics. Pas mal de dégats (banques, agences immobilières). Plusieurs arrestations avec violence ont eu lieu. Des plaquages au sol et des gazages. Globalement les flics l’ont joué plutôt fine en nous empêchant de nous rassembler pendant toute la soirée. On reviendra et on sera plus fort.

20h43 : Départ en manif sauvage rue J.P Timbaud, quelques poubelles crâmées. Plusieurs vitrines de banques et agences immobilières étoilées.

20h23 : trois tentatives d’interpellation, des gazages et des coups de poing.

19h53 : Une dizaine de personnes sont nassées devant le saint-sauveur. Les flics tentent de vider le boulevard de ménilmontant des manifestants, et recommencent à faire une nasse au niveau du métro.

19h39 : Rien de particulier à signaler, le rassemblement se poursuit mollement, et la police a encerclé le bar antifa le "Saint-sauveur", pensant sûrement bloquer ainsi la révolte.

19h24 : Tout le monde se réunit à nouveau à Ménilmontant (environ 300 personnes). Il y a toujours une forte présence policière.

19h00 : Environ deux cents personnes sont parvenues à reconstituer un cortège, celui-ci remonte la rue de la Bidassoa, pris en chasse par de nombreux flics.

Mise à jour à 18h56 : Une centaine de personnes nassées au niveau du point de départ, plus du monde tout autour. La police charge le long du boulevard de Ménilmontant.

La nuit a été chaude à Aulnay et plus précisément dans la cité des 3000. Attaques de flics, voitures qui crament et l’inévitable hélicoptère qui terrorise la population et joue le côté guerre civile...

Flics par ailleurs relativement nerveux (comme d’hab) comme le montre cette vidéo :

JPEG - 143.7 ko
JPEG - 83.9 ko

Les flics ont donc ouvert le feu à Aulnay dans la nuit du 6 au 7 février.
Les balles retrouvées sont celles de Luger 9mm probablement tirées en l’air.
Selon Taranis News, un responsable de Alliance a confirmé sur France Info les tirs. Le site d’information Buzzfeed France semble confirmer également. La préfecture a été obligé d’admettre l’évidence.

JPEG - 64.7 ko

De même : on peut voir que les flics avaient déployé un fusil de précision type sniper. Les mecs se croient à Stalingrad.

cela n’est ni une surprise, ni une nouveauté. Les flics ont de plus en plus la gâchette facile.
Après le bacqueux qui avait sorti son flingue en manif durant le mouvement contre la loi travail et les fusils d’assaut sortis à Beaumont-sur-Oise pour lutter contre les émeutiers,

Publiez !

Comment publier sur Paris-luttes.info ?

Paris-luttes.info est ouvert à la publication. La proposition d'article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail paris-luttes-infos chez riseup.net

}