Paris, flic violent du lycée Bergson : 8 mois de sursis sans inscription au casier judiciaire

Le verdict est tombé. Si le policier est reconnu coupable, c’est seulement 8 mois de sursis sans inscription au casier judiciaire qu’aura pris ce flic. C’est peu au regard des images accablantes filmées de ce policier en train de frapper en plein visage un lycéen de 16 ans alors que celui ci est « maîtrisé », et entouré de trois policiers. Rien ne justifie ces coups !
Pourtant avec une peine si légère, c’est comme si la justice disait :
« Vous pouvez y aller les gars ! Même filmé, même avec un véritable émoi populaire, vous ne risquez pas grand chose. »
En effet sans inscription au casier judiciaire, ce keuf pourra continuer à exercer son métier de répression brutale.
Nos pensées vont à ce lycéen ainsi qu’à toutes les victimes de violences policières.

Sans Justice, pas de paix !

Le Monde consacre un article d’une neutralité quasi complice :

Un policier de 26 ans a été condamné, jeudi 23 novembre, à huit mois de prison avec sursis pour avoir asséné un violent coup de poing à un élève du lycée Bergson à Paris le 24 mars, en pleine mobilisation contre la loi travail. Le tribunal correctionnel de Paris n’a pas inscrit cette condamnation à son casier judiciaire.

Une vidéo de la scène, largement diffusée sur des réseaux sociaux et dans les médias, avait suscité l’émoi. On y voit le lycéen à terre, entouré de policiers qui le somment de se lever, avant de lui prendre les bras pour le remettre debout. C’est alors qu’un policier casqué lui porte un violent coup de poing au visage, qui fait basculer et tomber l’adolescent. La victime a eu le nez cassé, et s’est vu prescrire une incapacité totale de travail (ITT) de six jours.

Lire la suite sur Le Monde.

Publiez !

Comment publier sur Paris-luttes.info ?

Paris-luttes.info est ouvert à la publication. La proposition d'article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail paris-luttes-infos chez riseup.net

}