Communiqué coordination antirepression : bilan des interpellations et appels à rassemblement

Communiqué du groupe juridique de la Coordination anti-répression. Bilan des interpellations des actions du 10 au 12 octobre 2017

Mise à jour du samedi 14 octobre et appel à se rendre aux comparutions immédiates de cette après-midi.
Mise à jour du samedi 14 octobre :
Ce vendredi, quatre manifestants passaient en comparution immédiate suite aux interpellations de mardi 10. Les 4 étaient essentiellement poursuivis pour le chef d’inculpation obscur de "groupement formé envue de...", une réminiscence des lois anti-casseurs des années 70. Les avocates ont plaidé le renvoi, mais la procureure a sorti l’artillerie lourde, en requérant pour trois d’entre-eux de la détention provisoire, alors qu’ils avaient tous des garanties de représentations solides. Un des prévenus est parti ce soir en prison préventive avant son procès, qui a été renvoyé au 10 novembre avec un deuxième, placé sous contrôle judiciaire. Les deux autres ont été placés sous contrôle judiciaire également sont renvoyés au 24 novembre.

Appel à aller au TGI ce samedi 14 octobre à partir de 13h
Des personnes gardées à vue, notamment au commissariat de la Sureté Territoriale depuis jeudi dernier, vont être déférées ce jour en Comparution Immédiate.
Rendez-vous au TGI à Paris métro Cité à partir de 13H.

Dans la manifestation syndicale du 10 :

  • Commissariat du 5e : 5 personnes emmenées au commissariat du 5earrondissement. Une d’entre elles relâchée. Les quatre autres on été
    placées 48h en garde à vue et sont déférées ce vendredi au TGI à Cité.

Lycée Bergson :

Suite au blocage du lycée le matin, 2 lycéens mineurs
et 2 collégiens de 13 ans sont placés 48h en garde à vue. Les lycéens
ont été déférés jeudi 12. Nous sommes sans nouvelles des suites. Nous
invitons les jeunes et les familles à se tourner vers la Coordination
pour mettre en œuvre la solidarité.

Action « Chasse aux DRH » au Bois de Boulogne le 12 :

  • Commissariat du 5e : Une quarantaine de personnes interpellées dans le
    bois et emmenées au commissariat du 5e. A notre connaissance elles ont
    toutes été relâchées après un contrôle d’identité .
  • Commissariat du 16e : des personnes ont été emmenées au commissariat du
    16e et sont actuellement placées en garde à vue. Nous donnerons des
    nouvelles dès que nous en aurons.
  • Sûreté Territoriale : des personnes se trouvent actuellement en garde à
    vue à la Sûreté Territoriale rue Riquet Métro Riquet dans le 19e.

Nous lançons plusieurs appels :

  • soutien dans la chambre 23.1 au TGI de Paris ce vendredi 13 à partir de
    13h30 métro Cité
  • rassemblement devant le commissariat de la Sûreté Territoriale rue
    Riquet métro Riquet ce vendredi 13 à 18h
  • rassemblement devant le commissariat du 16e ce vendredi 13 à 18h, 62 avenue Mozart Métro Jasmin

N’ayant pas le don d’ubiquité, faisons jouer nos réseaux pour assurer un
soutien aux personnes qui se trouvent à la Sûreté Territoriale et dans
le 16e.

[(Nous savons que des personnes sont encore en garde à vue mais n’avons
pas de nouvelles de leurs proches. Continuez à nous appeler sur le
téléphone de la Coordination 07 53 13 43 05

Publiez !

Comment publier sur Paris-luttes.info ?

Paris-luttes.info est ouvert à la publication. La proposition d'article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail paris-luttes-infos chez riseup.net

}