Le sondeur BVA lourdement condamné pour discrimination syndicale

Dans un arrêt rendu le 1er octobre 2014 par la cour d’appel de Versailles, le sondeur BVA a été condamné à payer plus de 50,000 € de dommages et intérêts à un de ses salariés, délégué syndical CGT.

La cour d’appel de Versailles a étayé sa décision de qualifier la discrimination contre BVA en s’appuyant sur le fait que :

l’Inspection du Travail a déjà conclu à une discrimination antisyndicale, le délégué syndical CGT a été privé de travail de fin juillet 2008 à fin mars 2010, la rémunération du salarié était inférieure au salaire minimum conventionnel, l’activité syndicale du délégué était mentionné dans la fiche d’évaluation dressée par l’encadrement, le privant de fait de toute évolution de carrière.

Lire la suite sur le site patrons-voyous

L’arrêt de la Cour d’appel est disponible ici :http://patrons-voyous.fr/liste/texte2.html#BVA2

Publiez !

Comment publier sur Paris-luttes.info ?

Paris-luttes.info est ouvert à la publication. La proposition d'article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail paris-luttes-infos chez riseup.net

}