Blocage du cortège d’En Marche ! à la Pride parisienne

Des pédés, trans, bi-es, gouines ont bloqué le cortège d’En Marche à la pride parisienne pour protester contre la politique raciste de Macron et Collomb. Tract et photos.

Trans, bi.es, pédés, gouines
avec les migrant.es
Pas de fierté sans solidarité

JPEG - 688.4 ko

Nous, trans, pédés, bi, gouines, intersexes, queer, dénonçons la politique raciste, sexiste, antisociale et LGBTI+-phobe du mouvement « En Marche ! ». La présence d’un cortège « LGBT en Marche » à la Pride est une honte. « En Marche » cautionne les LGBTI-phobies, aggrave le racisme d’État et renforce les violences policières et institutionnelles à l’égard des migrant-es.

Quelles raisons ont au juste les « LGBT en Marche » de manifester leur fierté ?

FiErEs que les forces de l’ordre traquent, affament et assoiffent les migrant-es à Calais comme à Paris depuis l’arrivée de Macron au pouvoir ? FiErEs de transgresser toutes les règles internationales sur le traitement des mineur-es isolé-es, de faire enfermer des enfants ou de les obliger à dormir dans la boue ? FiErEs de cautionner une politique qui ferme les yeux sur les conditions terribles d’accueil et d’accompagnement de nombreu.s.e.s migrantEs.? FiErEs de soutenir les politiques européennes de fermeture des frontières qui chaque année font des milliers de victimes ? FiErEs que le ministre de l’Intérieur laisse des milices françaises organiser des actions terroristes visant à noyer des migrant-es en Méditerranée ? FiErEs que Macron plaisante sur les noyades de Comorien-nes fuyant leur pays ? FiErEs d’avoir des ministres et des député-es dont le racisme, la sexisme, la LGBTI-phobie ont été de nombreuses fois illustrées ? FiErEs de promouvoir une politique ultralibérale qui fragilisera encore plus les vies déjà précaires de migrant-es trans, pédés, gouines ?

La Pride célèbre les émeutes de Stonewall, initiées notamment par des trans pauvres, qui se sont révoltées contre les violences policières et d’État LGBTI-phobes et racistes. Manifester à la Pride, c’est combattre le racisme, la transphobie, le sexisme, l’homophobie, et toute politique d’État qui rend vulnérable, précarise, divise en semant la haine. En Marche ne combat pas le racisme, il le renforce et déshumanise chaque jour un peu plus les migrant-es. En Marche ne combat pas les LGBTI-phobies, il les cautionne en recyclant des opposant-es aux droits des LGBTI. En Marche ne garantira pas l’égalité, il aggravera les inégalités par une politique ruinant tous les droits.

En Marche n’a donc rien à faire ici !

Cette présence à la Pride est une imposture. Notre fierté est de combattre celles et ceux qui s’approprient nos luttes comme si c’étaient des rentes sur lesquelles ils et elles pourraient capitaliser pour en faire ce que bon leur semble ensuite.

Nous demandons l’ouverture des frontières, la régularisation des sans-papiers, un accueil digne et humain pour les migrant-es, parmi lesquel-les les demandeur-ses d’asile LGBTI, l’arrêt des politiques libérales de précarisation de nos vies, la révocation des lois contre les travailleurSEs du sexe, la fin de l’état d’urgence, le désarmement de la police et la fin des violences policières. Nous continuerons à lutter contre ce « pinkwashing en règle » et refuserons de marchander nos droits et nos luttes ! Pas de fierté sans solidarité avec les migrant-es !

JPEG - 983.3 ko

Publiez !

Comment publier sur Paris-luttes.info ?

Paris-luttes.info est ouvert à la publication. La proposition d'article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail paris-luttes-infos chez riseup.net

}