Bernard Squarcini a besoin de notre soutien

L’ancien directeur du renseignement intérieur a été placé en garde à vue puis mis en examen la semaine dernière pour « violation du secret de l’enquête », « trafic d’influence » et « détournement de fonds publics ». Le site Lundi matin lui a écrit une petite lettre de soutien...

Cher Bernard,

Faut-il que la sagesse de ce monde soit devenue folle pour qu’à ton tour, tu te retrouves en garde à vue ! Toi, l’honnête homme, toujours prêt à rendre service à un ami en difficulté. Toi, la créature secourable qui jamais ne laissait un puissant sur la touche. Toi qui t’excusais devant l’un d’entre nous qui te croisait par hasard, il y a quelques années, dans une librairie de la rue Mouffetard, du tort que tes services nous avaient fait, jurant que tu n’y étais pour rien et rejetant courageusement la faute sur Michèle Alliot-Marie et la justice antiterroriste. Décidément, quelle série noire ! Quelle malédiction ! Comme si tous ceux qui avaient touché, de près ou de loin, au dossier de Tarnac devaient finalement être punis par un destin aussi impitoyable que la malédiction de Toutankhamon. Le juge d’instruction Fragnoli : muté à Papeete. Yves Jannier, l’irréprochable chef du pole antiterroriste d’alors, devenu procureur à Pontoise : viré pour quelques petits arrangements avec la vérité sur la mort d’Adama Traoré, alors qu’il ne voulait qu’apaiser la situation. Michèle Alliot-Marie : renvoyée dans les poubelles du gaullisme pour une amitié trop sincère avec Ben Ali et ses forces de l’ordre. Christian Bichet, le RG qui nous aimait tant, tellement qu’il ne vivait que pour nous détruire : viré et en dépression. Sarkozy, n’en parlons pas : il a tant de chiens à ses basques qu’il court après le poste sans intérêt de président de la République. À ce compte, il ne manquera bientôt plus que Jean-Claude Marin, l’ex-procureur de Paris, l’homme de la « cellule invisible », qui, à l’heure qu’il est, doit être en train de préparer son réquisitoire contre nous devant la cour de Cassation, et dont le teint excessivement rougeaud nous fait craindre à toute heure une embolie cardiaque. Quel désastre ! Et quel ravage !

Lire la suite sur Lundi matin

Publiez !

Comment publier sur Paris-luttes.info ?

Paris-luttes.info est ouvert à la publication. La proposition d'article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder ! !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail paris-luttes-infos chez riseup.net