Avril 2015 : décès du libraire-éditeur engagé, François Maspero

Né en 1932, François Maspero fut éditeur, libraire, traducteur et écrivain. Il vient de décéder, le 11 avril 2015, à l’âge de 83 ans. Son engagement politique comme libraire et éditeur a permis à des générations de lecteurs d’avoir accès à des textes essentiels de la pensée politique.

JPEG - 40.8 ko

Son enfance est marquée par la Résistance au nazisme. Ses parents sont déportés en camp de concentration, son père à Buchenwald, sa mère à Ravensbrück. Seule sa mère survit. Son frère est assassiné par les nazis.

JPEG - 22.5 ko

Maspéro publie en 2002 un récit autobiographique "Les abeilles et la guêpe", où il revient sur le nazisme et la déportation de ses parents, mais aussi sur les luttes passées et sur engagement politique.

La Joie de lire

En 1955, il ouvre une première librairie L’Escalier, puis en 1957, il reprend « une boutique à l’abandon, qui sentait le pipi de chat », rue Monsieur-Le-Prince, comme le rappelle Le Monde.

En 1970, le réalisateur Chris Marker a filmé François Maspéro, dans un portrait documentaire "Les mots ont un sens. On vous parle de Paris" où Maspero évoque son travail de libraire et la Révolution.

De libraire à éditeur

Dans le petit bureau du sous-sol, que l’apprenti libraire s’improvise éditeur, s’aidant des conseils de son ami Guy Lévis Mano, poète, éditeur et imprimeur lui-même.
De l’été 1959 jusqu’à la fin de l’année 1960, François Maspero « officie pratiquement seul (…), corrigeant, composant les livres et créant jusqu’aux couvertures », raconte l’historien Julien Hage, dans le très bel ouvrage, Maspero et les paysages humains (La Fosse aux ours-A plus d’un titre, 2009) qui lui a été consacré.
Le rôle de la collection de poche La Petite Collection Maspero (PCM) a été primordial dans la formation intellectuelle et politique des années 1970. La Petite collection Maspero est une collection d’ouvrages de dimensions « poche » (11 cm x 18 cm) éditée par les Éditions Maspero entre 1967 et 1982.
Pour retrouver l’intégralité de sa collection, on peut se rendre sur ce site. Quelques titres importants : Frantz FANON, Les damnés de la terre, Paul NIZAN, Les chiens de garde, Victor SERGE, Ce que tout révolutionnaire doit savoir de la répression ou HOBSBAWM, Les bandits.

JPEG - 652.6 ko

Il publie en 1970 "Les prisonniers politiques parlent", témoignages de prisonniers qui ont connu la prison, avec les lois répressives de Marcellin, après 1968.. La librairie Maspero, c’est la librairie où tous les post-soixante-huitards se vantaient d’aller voler... Mais la librairie ferme en 1975.

(suite de l’article du Monde)
Pourquoi devenir éditeur et publier des livres ? A cause des guerres, bien sûr. Ou, plus précisément, « du caractère insoutenable des guerres coloniales » – en Indochine d’abord, à Madagascar, puis en Afrique du Nord, indique Maspero, dans un entretien accordé, en 1990, à Miguel Benasayag. A cause, aussi, ajoute-t-il, de la « désillusion face au communisme soviétique ».

Les éditions Maspéro sont reprises dans les années 1980 par La Découverte.

JPEG - 41 ko

En 1989, il fait avec la photographe Anaïk Frantz un « voyage au long cours » sur la ligne B du RER parisien, Les Passagers du Roissy-Express.
En 1995, Balkans-transit, en compagnie du photographe Klavdij Sluban, résume cinq ans de voyages entre la Mer Adriatique et la Mer Noire.

JPEG - 12.3 ko

Publiez !

Comment publier sur Paris-luttes.info ?

Paris-luttes.info est ouvert à la publication. La proposition d'article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail paris-luttes-infos chez riseup.net